UNAF - Inquiétudes sur le projet du gouvernement de consigne des bouteilles en plastiques « jetables » : l’Unaf co-signe une lettre à l’attention d’Edouard Philippe

Inquiétudes sur le projet du gouvernement de consigne des bouteilles en plastiques « jetables » : l’Unaf co-signe une lettre à l’attention d’Edouard Philippe

14/11/2019

Illustration article

L’Unaf a signé une lettre à l’attention d’Edouard Philippe, Premier ministre, avec d’autres parties prenantes du service public de collecte et de tri des déchets ménagers pour exprimer ses inquiétudes quant au projet gouvernemental de consigne pour recyclage des bouteilles en plastiques « jetables ». La consulter.
Ce dispositif est actuellement en discussion à l’Assemblée nationale dans le cadre de la loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire.

Ce projet rencontre deux oppositions, celle :

  • de la société civile qui veut que soit amorcée une sortie du « tout jetable », dont le plastique, en raison de sa responsabilité dans les pollutions environnementales et plus particulièrement océaniques ;
  • des acteurs de la collecte et du tri, professionnels du recyclage et collectivités territoriales, qui ne sont pas convaincus ni de son opportunité économique ni de son efficacité environnementale, aucune étude n’ayant été produite à ce jour.

Et pour rappel, au moment de la concertation sur la feuille de route pour l’économie circulaire, avait été prônée la consigne pour réemploi des bouteilles en verre que l’Unaf avait soutenue dans une application plus locale.

Des véritables marges de progrès existent pour aller vers plus de prévention et de lutter efficacement contre le gaspillage de matières premières, à coûts acceptables.

Sur ce dernier point, l’Unaf n’a cessé de demander qu’une étude sur l’impact de cette consigne plastique « pour recyclage » sur le budget des ménages soit produite. Il appartient aux pouvoirs publics de faire de ce projet de loi un texte ambitieux, fondateur et fédérateur à partir des inquiétudes exprimées mais surtout des propositions des parties prenantes dont celles des associations familiales.

@ : sitbon unaf.fr


PDF - 288.2 ko


Haut de page