UNAF - L’Unaf, grand témoin lors des Etats Généraux de l’Education

L’Unaf, grand témoin lors des Etats Généraux de l’Education

20/11/2019

Illustration article

La Présidente de l’Unaf, Marie-Andrée Blanc, est intervenue en qualité de grand témoin, à l’occasion du lancement des Etats Généraux de l’Education par le thing thank Vers le Haut, au Conseil économique, social et environnemental, le mercredi 13 novembre 2019.

Face à la difficulté à répondre à la crise éducative, malgré les bonnes volontés (flou sur les finalités éducatives, sur les responsabilités de chacun, approche théorique et uniforme, blocages institutionnels, manque d’évaluation précise…), le think tank Vers le Haut a lancé les Etats généraux de l’Education en réaffirmant l’importance des enjeux et la reconnaissance de tous, en mobilisant les acteurs et en définissant les finalités des politiques éducatives.

L’objectif : écrire un texte sur la Constitution Educative pour la France et des feuilles de route sur 7 thématiques éducatives prioritaires :

  • mieux accompagner les enfants dès leurs plus jeune âge,
  • aider les jeunes les plus fragiles à bien partir dans la vie,
  • adapter l’éducation au monde et aux métiers qui évoluent,
  • valoriser et accompagner les parents dans leurs responsabilités éducatives,
  • attirer et fidéliser les talents dans le secteur éducatif,
  • créer et valoriser des parcours de réussite différents,
  • améliorer la gouvernance de notre système éducatif.

L’Unaf, lors de sa prise de parole, a réaffirmé que les familles sont les premiers éducateurs de leurs enfants, qu’elles transmettent aux jeunes des valeurs tels que le respect, la politesse…

Elle a proposé qu’elles disposent de temps pour s’occuper de leurs enfants, pour les éduquer, notamment après la naissance, tel la Suède qui permet aux parents de bénéficier d’un congé parental après la naissance, rémunéré à 80% du salaire.
Elle a donc souhaité que l’indemnisation du congé parental soit réévaluée.

Marie Andrée Blanc a terminé son intervention en rappelant que la famille est le socle de la société et que quand « la famille va bien ? la société va bien ».

Les Udaf et les associations familiales, parties prenantes de l’éducation, sont invitées à participer aux Etats généraux de l’éducation durant la fin 2019 et l’année 2020.

@ : phumann unaf.fr

Haut de page