UNAF - Le 13 novembre 2019 : l’Unaf a participé à la réunion entre les associations agréées de consommateurs et la RATP

Le 13 novembre 2019 : l’Unaf a participé à la réunion entre les associations agréées de consommateurs et la RATP

26/11/2019

Illustration article

L’Unaf a participé à la réunion entre les associations agréées de consommateurs et la RATP. Les sujets de la transformation digitale et en particulier du MAAS -mobility as a service-, et de la connectivité ont été abordés.

Le programme est serviciel consistant en une transformation de l’environnement de travail, le développement des outils, tout au long de l’exploitation et afin de s’assurer que les services aux voyageurs soient plus efficaces. Utiliser le levier digital vise, à terme, à proposer des services personnalisés avec toutes les formes de mobilité.

Programme de déploiement de la connectivité

A été également présenté le programme de déploiement de la connectivité. Objectif : optimiser le temps de présence à bord des voyageurs.

Les associations ont demandé :

  • que l’on maintienne la présence à bord des agents ;
  • si les impacts sanitaires du développement de la connectivité étaient mesurés : la puissance est contrôlée et des mesures sont faites en fonction de l’exposition aux ondes.

Elles ont aussi souligné l’impact sur les usagers de la forte connectivité qui peut modifier leur attention. Le projet d’extension de la connectivité (3G/4G, WIFI) permettra :

  • de connaître le niveau de connectivité du réseau sur chaque ligne,
  • d’offrir un service accessible en gares et sur les quais du RER (cf site monreseaumobile.fr).

S’agissant des évolutions et solutions pour développer les mobilités, les associations ont demandé que soit engagé en amont, le développement des transports en commun ainsi que les parkings et que les services soient testés. L’exemple de la ville d’Annemasse a été pris en exemple par la RATP avec un accès (également physique via la Maison de la Mobilité et du Tourisme) aux services de transport et à l’information : stationnements, parkings, modes partagés, trajets vélos…. (concept de « Mobility as a service »).

Les associations ont soulevé la question de la prise en compte des personnes à mobilité réduite (PMR), familles avec poussettes, marchandises : ceci concerne l’action engagée en faveur de l’accessibilité.

S’agissant des applications à étendre hors de la région, elles dépendent des décisions prises entre les régions.

Gestion des incidents

Un point a été fait par la RATP sur la gestion des incidents survenus durant l’été, sur le réseau ferré souterrain (Lignes 1 et 14) ayant entraîné l’évacuation des usagers.
Les associations ont pointé la durée excessive de l’incident sur la ligne 1 et l’incohérence de l’information donnée : des évolutions sont en cours (gestion de la mobilisation des ressources, formations en station et amélioration de l’attention portée aux voyageurs).

Nouveau marché portant sur la propreté

Une présentation a été faite du nouveau marché portant sur la propreté pour une période de 7 ans (2021-2023/26) : les objectifs sont recentrés sur des indicateurs associés à la qualité et aux moyens mis en œuvre. Un contrôle des moyens ( prestations de jour, nouveaux contrôles : gares, stations) et de résultats avec des pénalités y sont associés.
Les associations ont demandé si des signalements étaient possibles, ce qui est le cas sur l’application mobile RATP.

@ : hmarchal unaf.fr

Haut de page