UNAF - Remarques de l’Uraf Hauts de France relative à l’enquête publique sur le schéma d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires (SRADDET)

Remarques de l’Uraf Hauts de France relative à l’enquête publique sur le schéma d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires (SRADDET)


10/12/2019

L’Uraf Hauts de France a soumis ses remarques à l’enquête publique concernant le SRADDET Hauts de France (Schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires).

S’agissant de l’aménagement du territoire, les orientations proposées font apparaître un risque majeur de déséquilibre des territoires en voulant renforcer la métropolisation des deux grandes villes (LILLE et AMIENS) au détriment des villes secondaires et des communes rurales.

S’agissant du repli du trait de côte lié à l’érosion maritime sur la façade ouest de la Région des Hauts-de-France, de nombreuses communes doivent dans les vingt prochaines années aborder en amont la question du déplacement de leur population. Il est du rôle du SRADDET d’inciter les communes à se fédérer autour de cette problématique et d’informer les nouveaux arrivants sur ces risques, et pour la Région avec l’Etat de coordonner l’ensemble des moyens en prévention du risque.

En ce qui concerne le développement durable, les évènements récents de pollution industrielle, de risque de submersion, de canicule… exigent que soient mis en œuvre des mesures d’adaptation à ces nouveaux changements des conditions climatiques.

Mais un sujet très préoccupant n’est pas traité, celui de l’eau. En effet, notre Région, en particulier le Nord et un peu le Pas-De-Calais, a souffert de restrictions d’eau naturelle non seulement pour les familles, mais aussi la profession agricole. En apportant aux petites communes des conseils d’urbanisation de l’espace rural par l’apport d’aménités, un véritable équilibre pourrait être trouvé et ce, en s’adaptant aux besoins en tenant compte des situations locales.

Dans ces conditions, l’Uraf Hauts de France a émis un avis formulé par de grandes réserves quant au développement du SRADDET en l’état.

Des réaménagements sont absolument nécessaires pour traduire dans les règles (document opposable) le rôle incitatif et ambitieux de la Région pour que les familles, et tout citoyen puisse y trouver son bien-être et son bien vivre dans sa Région.

@ : csavary udaf59.org

Haut de page