UNAF - L’Udaf de la Haute-Loire rencontre ses représentants familiaux dans les CCAS et CIAS

L’Udaf de la Haute-Loire rencontre ses représentants familiaux dans les CCAS et CIAS


28/01/2020

Illustration article

Depuis la mi-décembre, l’Udaf de la Haute-Loire organise des réunions pour aller à la rencontre de ses représentants familiaux dans les CCAS et CIAS (Centre Communal d’Action Sociale, Centre Intercommunal d’Action Sociale). Une première réunion à eu lieu à Brioude, le mardi 17 décembre 2019 pour l’ensemble du brivadois. Une seconde réunion a eu lieu au siège de l’Udaf, le lundi 20 janvier 2020, pour l’ensemble du bassin du Puy-en-Velay. Une troisième réunion aura lieu à Monistrol-sur-Loire le vendredi 31 janvier 2020 pour les représentants familiaux de l’Est du département.

Dans la continuité des élections municipales de mars 2020, les communes ou les intercommunalités vont être amenées à renouveler leur CCAS ou CIAS. Toute personne investie pour défendre les intérêts des familles peut devenir représentant familial au sein d’un CCAS ou un CIAS et ainsi représenter les familles.

Qu’est-ce qu’un délégué familial ?

Le délégué familial désigné par l’UDAF participe au bon fonctionnement du CCAS/CIAS et siège à son conseil d’administration.
Il a la légitimité pour représenter l’ensemble des familles de la ou des communes, dans leurs réalités de vie et leur diversité (familles nombreuses, familles recomposées, parents solos, foyers sans enfant…).
Il est la personne de référence sur les questions familiales et apporte son point de vue « familial » sur toutes les questions débattues.

La mission en détail

Aux côtés des élus, des représentants des autres associations, des agents territoriaux, il agit et leur apporte :

· La vision globale des familles dans leur diversité,
· Le témoignage des réalités de vie des familles,
· Le regard des familles sur les services proposés par la ou les communes,
· La connaissance des acteurs du champ familial.

Dans le cadre de sa mission, il devra :

· Etre à l’écoute des besoins et des attentes des familles, grâce à son implication dans la vie locale et associative.
· Représenter l’ensemble des familles de sa commune, et non le mouvement dont il est issu.
· Etre force de propositions d’actions pour les familles.
· Se faire connaître comme « référent famille » auprès des partenaires locaux.
· Contribuer à l’analyse des besoins sociaux (ABS) par le CCAS qui sert à préconiser des actions au service de la population.
· Rendre compte de son mandat auprès de l’UDAF de la Haute-Loire et faire remonter les préoccupations des familles de son territoire.

@ : f.rioufreyt udaf43.org

Haut de page