UNAF - Rendre plus compréhensibles les enjeux de la Biodiversité aux familles

Rendre plus compréhensibles les enjeux de la Biodiversité aux familles

02/04/2020

L’Unaf reçoit le Conseil d’Orientation Stratégique de la Fondation pour la recherche sur la biodiversité : pour l’Unaf, il faut rendre plus compréhensibles les enjeux de la Biodiversité aux familles.

L’Unaf, représentée par Dominique Allaume-Bobe, administratrice en charge du Développement durable, a accueilli, dans ses locaux le 12 mars dernier, la Fondation pour la recherche sur la biodiversité pour la tenue de son Conseil d’orientation stratégique (COS) dont elle est membre. Le Président du COS, Allain Bougrain-Dubourg, a été accueilli à l’Unaf par sa Présidente, Marie-Andrée Blanc.

L’intervention de Dominique Allaume-Bobe a permis d’éclairer la quarantaine de participants issus du monde de la recherche (CNRS, INRAE, INERIS, CIRAD, Museum National d’Histoire Naturelle, ...), de l’entreprise (LVMH, ...) et du monde associatif (ONG environnementales, ...) sur ce qu’est le réseau Unaf/Uraf/Udaf autour de sa devise « Tous unis pour les familles » et sur ses actions en matière de sensibilisation à la protection et à la restauration de la Biodiversité.

L’Unaf a insisté sur la nécessité de donner à la Recherche les moyens de son ambition dans l’intérêt général. Elle a également pointé l’accès pour tous aux données et connaissances scientifiques pour pouvoir agir en toute connaissance de cause et permettre à toutes les associations de travailler à un dialogue de qualité avec les instances de recherche.

Dominique Allaume-Bobe a saisi l’occasion de cette rencontre pour saluer le travail de la Fondation pour la recherche sur la biodiversité (FRB) qui oeuvre au quotidien dans ce sens. La responsabilité de l’Unaf consiste, au travers de son adhésion à la Stratégie nationale pour la biodiversité dès 2011/2020, à rendre plus compréhensibles les enjeux de la Biodiversité aux familles, bien au-delà de la disparition des grands animaux emblématiques.

Cette sensibilisation et cette éducation des familles doivent permettre de faire un usage responsable, juste, équitable de la nature autour d’un droit universel qui est un droit de l’Homme. La prise de conscience des services indispensables à la vie rendus par la nature passe prioritairement, pour l’Unaf par l’alimentation. C’est pourquoi l’Institution familiale est attentive à la qualité de la restauration collective et scolaire, voire à la crèche en lien avec la prévention de la santé.

Dominique Allaume-Bobe a fait état d’un projet d’expérimentation à l’étude en interne sur « Familles à biodiversité positive » et a lancé un appel à partenariat auquel Allain Bougrain-Dubourg de la Ligue pour la protection des oiseaux, et Bernard Chevassus-au-Louis, d’Humanité & biodiversité et des professionnels (Groupement national interprofessionnel des plants et semences,...) se sont empressés de répondre positivement.

contact : ssitbon unaf.fr

Haut de page