UNAF - Être aidant pendant la crise sanitaire : Gérer la vie quotidienne : tensions dans la famille, ressources, prendre soin de moi et de mon proche

Questions / Réponses

Être aidant pendant la crise sanitaire : Gérer la vie quotidienne : tensions dans la famille, ressources, prendre soin de moi et de mon proche

15/04/2020

Comment accompagner son proche en situation de dépendance pendant le déconfinement ? L’Unaf a édité une série de questions / réponses sur les besoins et les droits pour les aidants familiaux durant cette période particulière que constitue la crise sanitaire due à l’épidémie de Covid-19.

PDF FAQ
Être aidant pendant la crise sanitaire

Dernière mise à jour : 10/06/2020
Cette quatrième partie de la FAQ « Être aidant pendant la crise sanitaire » aborde le sujet des tensions et des conflits familiaux liés à la situation d’aidant.

Retrouvez l’ensemble des questions / réponses en consultant le sommaire de la FAQ Être aidant pendant la crise sanitaire et téléchargez le fichier PDF pour la version intégrale de la FAQ.

Gérer les tensions et les conflits familiaux liés à ma situation d’aidant

Gérer les tensions et les conflits familiaux liés à ma situation d’aidant

Où puis-je avoir de l’aide pour apaiser un conflit ou des tensions au sein de ma famille lié à ma situation d’aidant ?

Selon votre situation et celle de votre proche dépendant ou en situation de handicap, le confinement peut vous conduire à augmenter le temps que vous lui consacrez et/ou à modifier vos habitudes, celles de votre proche dépendant et celles de votre famille. Cette situation peut accentuer des tensions déjà présentes, voire même exacerber un conflit au sein de votre foyer.
Si vous souhaitez évoquer ces tensions en toute confidentialité avec une tierce personne, professionnelle qualifiée, afin d’évacuer ce conflit et travailler avec elle et la personne que vous aidez (voire des membres de votre famille élargie), des solutions pour plus de sérénité, vous pouvez solliciter un service de médiation familiale.
Les médiateurs familiaux peuvent représenter de bons points d’appui pour vous aider à rétablir une communication de qualité et apaiser les liens durablement.

Notamment, si vous résidez dans les départements 06, 13, 16, 17, 28, 35, 49, 51, 52, 53, 62, 68, 73, 82 ou 974 sachez que l’Udaf de votre département possède un service de médiation familial qui pourra vous aider. Par ailleurs, ces services développent dans le cadre d’une expérimentation avec l’Unaf et la CNSA une médiation familiale à destination des aidants avec le soutien de la CNAF. Ces services restent joignables par téléphone ou par mail pendant le confinement. N’hésitez pas à laisser un message téléphonique ou à adresser un mail pour qu’un professionnel vous rappelle.

Comment expliquer le confinement et les gestes barrières à mon proche dépendant ou en situation de handicap ?

Vous trouverez des affiches FALC (facile à lire et à comprendre) pour expliquer facilement à votre proche dépendant ou en situation de handicap : le confinement (en cliquant ici) avec ce qu’on peut ou non faire ; les gestes barrières (en cliquant ici).

Puis-je bénéficier de masques gratuitement ?

Non, les aidants n’ont pas été répertoriés comme personnes prioritaires dans l’approvisionnement en masques chirurgicaux gratuits. Pour en savoir plus sur la stratégie de distribution de masques sanitaires par l’Etat cliquez ici.
Vous pouvez trouver des masques chirurgicaux ou des masques dits « grands publics » en pharmacie ou en grandes surfaces. Afin de vous aider dans le choix de votre masque, l’Unaf a réalisé un tableau comparatif « Bien choisir son masque », en libre accès sur www.unaf.fr/conso/choisir-masque.pdf et sur sa page Facebook « Prendre soin de ma famille ».

Mon proche dépendant ou en situation de handicap peut-il bénéficier de masques gratuitement ?

Oui si votre proche est considéré comme personne à haut risque médical face au Covid-19. Dans ce cas, et sur présentation d’un certificat médical délivré par un médecin, il pourra bénéficier gratuitement, en pharmacie uniquement, de 10 masques chirurgicaux par semaine.
Par ailleurs, des mairies distribuent gratuitement des masques grands publics aux personnes vulnérables identifiés comme résidant dans leur commune. N’hésitez pas à vous rapprocher du centre communal d’action social (CCAS) ou de la mairie de résidence de votre proche pour avoir des informations à ce sujet.

Du fait de son handicap, le port du masque est très difficile pour mon proche. Comment faire dans les lieux où il est obligatoire ?

Les personnes dont le handicap rend difficilement supportable le port du masque, bénéficient d’une dérogation : ainsi sur présentation d’un certificat médical justifiant cette impossibilité, votre proche peut ne pas porter de masque dans les lieux où il est obligatoire, par exemple les transports en commun. Essayer autant que possible de maintenir les gestes barrières.
Votre proche peut obtenir ce certificat médical par son médecin traitant. Pensez à la téléconsultation !

J’ai été testé positif au Covid-19 et je cohabite avec mon proche : que faire ? où puis-je me confiner ?

Si vous avez été testé positif au Covid, votre proche, et toute personnes habitant avec vous, se verra prescrire un test. Vous bénéficiez de masques pris en charge à 100% par l’assurance maladie, à retirer en pharmacie.
Vous avez la possibilité de vous confiner chez vous, avec des mesures spécifiques de votre médecin traitant et de l’Assurance maladie pour protéger les personnes qui vivent sous le même toit.
Vous pouvez également décider de vous confiner dans une structure spécifique type hôtel, mis à disposition le temps du confinement, environ 14 jours.
Pour en savoir plus vous pouvez consultez la fiche d’information décrivant le fonctionnement du dispositif « Contact Covid » conduite par l’assurance maladie, en cliquant ici.

Je suis atteint du Covid-19 : comment accompagner mon proche pendant ma période de confinement ?

Si vous avez été testé positif au Covid-19, on vous demandera de rester confiné pendant environ 14 jours. Vous ne pourrez alors plus accompagner physiquement votre proche durant cette période, et ne pourrez lui apporter qu’une aide à distance.
Suite à votre test positif, l’assurance maladie vous contactera. Elle évaluera notamment vos besoins et les difficultés auxquelles vous pouvez faire face avec ce confinement. N’hésitez pas à mentionner votre situation d’aidant et à expliquer que vous accompagnez et venez-en aide à un proche vulnérable face au Covid-19.
Avec votre accord, l’assurance maladie informera l’Agence Régionale de Santé (ARS), qui a recensé les cellules d’appui à l’isolement. Ces cellules, portées par des associations ou des collectivités territoriales (CCAS par exemple), vous proposeront alors un accompagnement répondant à votre besoin.
Pour en savoir plus vous pouvez consultez la fiche d’information décrivant le fonctionnement du dispositif « Contact Covid » conduite par l’assurance maladie, en cliquant ici.

Je souhaite installer l’application StopCovid sur mon téléphone, mais je ne comprends pas comment cela fonctionne et j’ai des questions sur la protection de mes données et de ma vie privée.

L’application StopCovid peut être installée sur votre téléphone portable depuis le 2 juin. Cette application, une fois installée, vous prévient si vous avez été au contact d’une personne testée positive au Covid-19 pendant plus de 15 minutes. L’utilisation de cette application se fait sur la base du volontariat.

Vous trouverez en cliquant ici, un guide destiner à accompagner les aidants dans l’installation et l’utilisation de l’application. Ce guide a été élaboré par le secrétariat d’Etat au numérique. Il comporte 4 fiches principales : (i) une présentation de ce qu’est StopCovid, (ii) une aide à l’installation de l’application, (iii) une aide à l’utilisation de l’application, (iv) et enfin des réponses à différentes questions notamment sur la protection de la vie privées et des données.


VOIR AUSSI

Sommaire de la FAQ Aidant pendant la crise sanitaire

Vous cohabitez avec votre proche lors du déconfinement

Vous ne cohabitez pas avec votre proche lors du déconfinement

Vous ne cohabitez pas avec votre proche dépendant ou en situation de handicap, mais son état se dégrade et nécessite votre présence.

Conciliation vie professionnelle, vie familiale et situation d’aidance


PDF FAQ
PDF - 353.7 ko


Haut de page