UNAF - Suspension des indus pendant la crise sanitaire : l’Unaf a alerté Christelle Dubos, Secrétaire d’Etat, sur la récupération des indus effectuée et demandé leur suspension

Suspension des indus pendant la crise sanitaire : l’Unaf a alerté Christelle Dubos, Secrétaire d’Etat, sur la récupération des indus effectuée et demandé leur suspension


06/05/2020

La crise sanitaire du Covid-19 a conduit de nombreuses familles déjà fragiles auparavant à une situation de précarité accrue. En effet, chômage partiel et arrêts de travail (pour garde d’enfant, situation de vulnérabilité face au Covid-19, personne cohabitant avec une personne vulnérable au Covid-19), augmentation des frais (repas pour les enfants, équipements informatiques et fournitures pour l’école à maison), sont autant de situations qui peuvent déstabiliser le budget des familles.

L’Unaf, qui a salué la mise en œuvre de différentes mesures visant à aider les familles en difficulté financière, a alerté Christelle Dubos, secrétaire d’État auprès du ministre des Solidarités et de la Santé, et la CNAF, sur la récupération des indus effectuée sur les prestations versées par les CAF.

S’il semble qu’aucune nouvelle procédure de récupération sur indus pendant la période de la crise sanitaire du Covid-19 n’ait été initiée, les procédures de récupération des trop-perçus débutées avant la crise sanitaire ont souvent été maintenues et continuent de faire l’objet de remboursements dans certains départements. Aussi, des familles en difficulté financière du fait de la crise sanitaire, peuvent se retrouver dans la situation de devoir rembourser des montants élevés.

L’Unaf a donc demandé la suspension, pendant la durée de la crise sanitaire du Covid-19, de toutes les récupérations d’indus par les CAF.

S’agissant de la CPAM, l’Unaf salue la suspension des indus intervenue relativement rapidement après les annonces de confinement et confirmée à l’Unaf par le Directeur Général de la CNAM. 

cbouillot unaf.fr ; smartin unaf.fr

Haut de page