UNAF - Conseil d’expert Unaf : Comment réduire ses frais d’incidents bancaires

Conseil d’expert Unaf

Conseil d’expert Unaf : Comment réduire ses frais d’incidents bancaires

28/05/2020

Illustration article Avec la crise sanitaire, le confinement, les pertes d’activité professionnelle, de nombreuses familles voient leur budget familial entrer dans le rouge. Attention, si vous dépassez le montant de votre autorisation de découvert, les frais d’incidents bancaires peuvent vous coûter très cher.

Avec l’Unaf, Consomag donne des conseils pratiques pour réduire vos frais d’incident bancaires (commission d’intervention, frais de rejet de prélèvement ou de chèque, avis à tiers détenteur, frais pour lettre d’information préalable…). Si depuis peu, les frais d’incidents bancaires sont plafonnés à 25€ par mois pour les personnes dites en fragilité financière, tous les autres consommateurs risquent de subir des frais très élevés.

Nos conseils :

  • Prenez rendez-vous avec votre conseiller bancaire pour parler de votre situation.
  • Demandez, si besoin, une augmentation temporaire du montant de votre découvert autorisé.
  • Négociez un échelonnement du montant de vos factures avec vos créanciers.
  • Evitez si possible les prélèvements automatiques sur votre compte bancaire et préférez le paiement par virement. A défaut, vérifiez bien les dates de prélèvement et demandez à votre créancier s’il est possible de les modifier.
  • Si vous êtes à découvert, préférez retirer de l’argent en espèces en une seule fois, plutôt que risquer des frais d’incident à chaque transaction avec votre carte bancaire ou votre chéquier.

Ressource :

Consomag : https://youtu.be/pYxMmP2hKVs


Retrouvez tous les conseils aux familles sur la page Facebook « Prendre soin de ma famille »

Haut de page