UNAF - « Vacances d’été 2020 » : l’Unaf, auditionnée par la députée Olga Givernet, soutient ses propositions

« Vacances d’été 2020 » : l’Unaf, auditionnée par la députée Olga Givernet, soutient ses propositions

09/06/2020

La députée Olga Givernet, vient de rendre publique une proposition de résolution visant à garantir le droit aux vacances à l’ensemble des Français. L’Unaf, qui avait été auditionnée en mai dernier par la députée, retient et soutient plus particulièrement les préconisations suivantes :

L’alinéa 22 invite à maintenir le versement des bourses sur critères sociaux de façon à couvrir la période estivale, juillet et août, et ainsi permettre aux étudiants qui n’ont pu exercer d’emploi étudiant depuis le début de la crise et/ou décrocher un emploi saisonnier, de subvenir à leurs besoins.

L’Unaf y est favorable car elle a été alertée et se fait le relais des difficultés des étudiants qui ont à la fois perdu leur « job » étudiant et ont des difficultés à trouver un stage cet été.

L’alinéa 26 encourage les actions en faveur des colonies de vacances et des familles et incite à limiter le surcoût dû aux mesures sanitaires risquant d’impacter le prix des séjours, particulièrement pour les classes moyennes.

L’Unaf souhaite effectivement que ce temps de vacances collectives bénéfiques pour les jeunes soit développé, dans le respect du protocole sanitaire, sans que cela n’engendre de surcoût pour les familles qui sont déjà souvent freinées par un coût élevé des séjours.

L’alinéa 27 invite à prendre des mesures pour les personnes handicapées et leurs proches aidants, assurant le répit des aidants sur leur lieu de vacances et rétablissant une dotation permettant l’accès à un hébergement adapté.

L’Unaf y est particulièrement sensible car elle est impliquée aux côtés des aidants familiaux.

L’alinéa 29 salue la mise en place du dispositif « Vacances apprenantes » et préconise le renforcement du dispositif « École ouverte » dont l’accès doit être assuré à tous. Un temps de respiration, libre de tout enseignement avant la rentrée des classes serait toutefois à considérer.

Pour l’Unaf, cette avancée correspond à la demande des familles souvent inquiètes concernant le niveau scolaire des enfants après le confinement (48% des parents considèrent qu’ils n’ont pas suffisamment bien travaillé dans le sondage Unaf sur l’école à la maison).

L’alinéa 31 préconise d’observer étroitement l’utilisation des dispositifs d’aides aux départs en vacances et de les réaffecter ou réadapter par anticipation dès qu’il apparaît qu’ils seront sous-utilisés.

L’Unaf alerte et dénonce depuis de nombreuses années la méconnaissance des dispositifs d’aide aux vacances par les familles qu’il convient dès lors de mieux faire connaître pour qu’ils bénéficient à toutes les familles pouvant y prétendre.

@ : cmenard unaf.fr - phumann unaf.fr

Haut de page