UNAF - L’Unaf relaie les résultats de la seconde enquête du Mouvement associatif « Où en sont les associations après le confinement ? »

L’Unaf relaie les résultats de la seconde enquête du Mouvement associatif « Où en sont les associations après le confinement ? »


23/06/2020

Le Mouvement associatif, dont est membre l’Unaf et le RNMA, en lien avec Recherches et Solidarités et la DJEPVA et en partenariat avec le CNEA et France Générosités, ont mené durant un mois une enquête auprès des responsables associatifs. Les résultats de l’enquête, à laquelle 13 500 associations ont répondu, permettent de prendre la mesure de l’impact économique de la crise sanitaire et des besoins à venir des associations.

Cette enquête fait suite à une première enquête conduite au mois de mars 2020 pendant le confinement dont les premiers résultats avaient été publiés dans une précédente édition de la lettre de l’Unaf. Une seconde enquête, réalisée depuis le déconfinement et dont les résultats viennent d’être publiés, permet de dresser un bilan de la période de confinement à savoir :

Les deux-tiers des associations sont à l’arrêt, la plupart des évènements ont été déprogrammés, on constate toujours le sens du collectif.

Préoccupations et perspectives depuis le déconfinement :

  • Leurs réflexions sur les partenariats,
  • Une reprise d’activité envisagée le plus souvent à la rentrée,
  • Des situations très variées concernant la poursuite d’activité pendant l’été.

Sur le plan économique et financier, les résultats mettent en évidence :
• Des tensions sur la trésorerie des associations,
• Des impacts économiques variables dans les différentes situations observées en détaillant les ressources et charges des associations particulièrement affectées par la crise,
• Des craintes sur l’exécution du budget 2020.
• Une assez faible mobilisation des solutions financières proposées par les pouvoirs publics et des difficultés rencontrées lorsqu’elles sont mises en œuvre,
• Des répercussions sur les dons,
• Des solutions financières déjà activées et des solutions qui vont l’être.

Les attentes et besoins exprimés pour les six mois à venir concernent principalement :
• Les équipements de protection individuelle,
• La confirmation des subventions annoncées.

Les résultats mettent en évidence aux les spécificités des associations employeuses, dont les besoins de protection et des moyens financiers sont plus importants :
• Leurs ressources et leurs charges sont particulièrement affectées par la crise,
• Elles sont davantage concernées par les problèmes de trésorerie à court terme

Elles ont davantage recours aux solutions des pouvoirs publics et font état d’un retour progressif au travail en présentiel, ralenti par la nécessité de protéger les salariés.

Concernant leurs perspectives, les associations s’expriment sur les situations relatives à l’emploi auxquelles ces associations pourraient se trouver confrontées au cours des 6 mois à venir.

Retrouvez la synthèse des résultats et l’infographie des chiffres-clé

Haut de page