UNAF - Attention aux trop perçus versés par la CAF ou la CPAM

Conseil d’expert

Attention aux trop perçus versés par la CAF ou la CPAM

29/06/2020

Illustration article Cette période propice aux changements de situation (chômage partiel, arrêt de travail…) peut compliquer l’application du droit : les familles doivent être particulièrement vigilantes aux aides qu’elles perçoivent des CAF ou de la CPAM alors qu’elles n’auraient pas dû. Afin de ne pas être en plus grande difficulté financière, pensez à signaler tout changement de situation à vos caisses de sécurité sociale.

Il arrive que des prestations ou indemnités journalières soient versées par la CAF ou la CPAM à tort à cause d’une mauvaise information transmise, l’oubli d’une déclaration, la complexité du droit, une erreur administrative... Or, ces sommes feront l’objet d’un remboursement par les allocataires, ou d’une retenue sur les prestations versées.

La période actuelle étant propice aux changements, les familles doivent faire preuve d’une grande vigilance lors qu’elles ont un doute sur les sommes perçues. N’hésitez pas à vous renseigner sur vos droits, à contacter les caisses de sécurité sociale pour vérifier le bon montant de vos prestations, ainsi qu’à transmettre tout changement de situation.

Par ailleurs, si vous êtes en train de rembourser un trop-perçu, et que vous vous trouvez actuellement en difficulté pour rembourser, la CAF peut réévaluer votre situation.

Pour en savoir +  :

Questions-réponses sur le site de la Cnaf : https://www.caf.fr/allocataires/actualites/2020/coronavirus-nos-reponses-a-vos-questions


Retrouvez tous les conseils aux familles sur la page Facebook « Prendre soin de ma famille »

Haut de page