UNAF - L’Unaf était présente à l’Assemblée générale du Mouvement associatif

L’Unaf était présente à l’Assemblée générale du Mouvement associatif


30/09/2020

L’Unaf était présente à l’Assemblée générale du Mouvement associatif qui se déroulait le 25 septembre 2020. Elle était représentée par Chantal Jannet, administratrice de l’Unaf et administratrice du Mouvement associatif.

Deux secrétaires d’Etat y étaient invitées : Olivia Grégoire, Secrétaire d’État en charge de l’Économie Sociale, Solidaire et Responsable, et Sarah El Hairy, Secrétaire d’État en charge de la Jeunesse et de l’Engagement.

Chacune avec ses termes, a rappelé l’importance des associations pour notre pays et affirmé leur engagement à faire en sorte qu’elles soient entendues et soutenues à la hauteur des besoins.

Leur venue a été l’occasion de préciser ou compléter certaines des mesures annoncées dans le plan de relance.

A noter, un certain nombre de points encourageants :

  • La volonté d’une action interministérielle pour que les associations soient prises en compte dans toutes les dimensions du plan de relance.
  • Un soutien à l’emploi pour les associations, par l’augmentation du budget alloué aux Parcours Emplois Compétences et par une augmentation du nombre de postes Fonjep venant s’ajouter à celle déjà prévue par le précédent gouvernement.

1. Olivia Grégoire, Secrétaire d’Etat en charge de l’Économie Sociale, Solidaire et Responsable, a été la première à s’exprimer.

Concernant le soutien des associations, celle-ci a insisté sur le fait que les associations doivent, elles aussi, profiter du plan de relance.
Elle a rappelé l’existence des Parcours Emploi Compétence (PEC) qui ont succédé aux « contrats aidés ». Un budget de 240M € est prévu pour les PEC, soit 40 000 contrats soutenus financièrement.
Elle souhaite que le plan de relance soit mis sur pied rapidement et que les procédures de faillite des entreprises soient ouvertes aux associations (des négociations sont en cours).

Le Mouvement associatif a demandé l’exonération de la taxe sur les salaires qui représenterait 6% de la masse salariale. Cela permettrait de créer des emplois.

La Secrétaire d’Etat en charge de l’Économie Sociale, Solidaire et Responsable va relayer cette demande au Ministère des Finances, mais elle doute que cette demande ne reçoive pas un accueil très favorable.

2. Sarah El Hairy, Secrétaire d’État en charge de la Jeunesse et de l’Engagement a rappelé certaines des mesures en faveur des associations  :

  • L’existence de prêts solidaires de France Active à hauteur de 45M€ sans intérêt,
  • L’augmentation de 15 millions du budget des emplois Fonjep. Les postes Fonjep sont des aides de 7 000 € à 8 000 € versées par l’intermédiaire du Fonjep pour le compte de l’État à des associations loi 1901 de jeunesse et d’éducation populaire. Ces aides viennent soutenir un projet qui nécessite l’emploi d’un salarié qualifié, et sont attribuées pour 3 ans renouvelables deux fois.
  • Concernant l’augmentation du Fonds de Développement de la Vie associative notamment pour favoriser l’accompagnement des associations, Mme El Hairi, persuadée que les têtes de réseau sont essentielles, indique que cela sera évoqué lors des débats parlementaires relatifs au Projet de loi de finances (PLF).

@ : De LA MORINERIE Valentine  unaf.fr>

Haut de page