UNAF - L’Unaf et la CNSA, en lien avec la CNAF, signent une convention pour lancer le nouveau dispositif de médiation aidants-aidés

L’Unaf et la CNSA, en lien avec la CNAF, signent une convention pour lancer le nouveau dispositif de médiation aidants-aidés

14/10/2020

Illustration article

Lancement officiel de la convention de partenariat permettant aux Udaf expérimentatrices de déployer l’action de médiation pour les aidants et aidés

L’Unaf, la CNSA (Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie) et la CNAF (Caisse nationale des allocations familiales) étaient réunies le 8 octobre dernier, à Saint-Cloud, dans les locaux de l’Udaf des Hauts-de-Seine (Udaf 92) pour le lancement officiel de l’expérimentation de médiation pour les aidants et les personnes aidées.

Marie-Andrée Blanc, Présidente de l’Unaf, Guillemette Leneveu, Directrice générale, ainsi que François Grégoire, Président de l’Udaf 92, et Emmanuelle Hochereau, Directrice générale, ont accueilli Virginie Magnant, Directrice générale de la CNSA, Isabelle Sancerni et Vincent Mazauric, Présidente et Directeur général de la CNAF, Pauline Domingo, Directrice du département enfance, jeunesse et parentalité au sein de la Direction des Politiques Familiales et Sociales de la CNAF ainsi qu’Elodie Corcuff, chargée de mission CNSA.

L’équipe de l’Unaf, chargée du pilotage de l’expérimentation était également présente : Jean-Philippe Vallat, en charge de la Direction des politiques et actions familiales, et des études, Nathalie Serruques, et Céline Bouillot, chargées de mission.

La Directrice de l’Udaf et plusieurs professionnels de l’Udaf 92, ont présenté leurs services (protection juridique des majeurs, information et soutien aux tuteurs familiaux, médiation familiale, soutien à la parentalité) en mettant l’accent sur la prévention de la perte d’autonomie et des ruptures familiales. Ils ont aussi témoigné de façon concrète et illustrée des réalités familiales complexes qu’ils accompagnent au quotidien.

A la suite d’Isabelle Sancerni et Vincent Mazauric, Virginie Magnant, dans sa prise de parole, a souligné la qualité de l’approche des équipes de l’Udaf, mettant en avant leur expertise des problématiques familiales, dans leur diversité et dans leur complexité.

Marie-Andrée Blanc et Virginie Magnant ont finalisé le lancement de l’expérimentation par la signature de cette convention inédite qui permet d’expérimenter pendant 2 ans et demi, dans 22 départements (dont un département ultra-marin), une action de médiation familiale à destination des aidants et des personnes aidées rencontrant des conflits familiaux.

Marie-Andrée Blanc a souligné dans son discours que « [ce] dispositif va apporter des réponses innovantes à un vrai besoin des familles confrontées à des situations tendues. Il permettra – parmi d’autres dispositifs – de prévenir l’épuisement des aidants et d’apaiser le quotidien des personnes aidées, souvent inquiètes de la dégradation des relations dans leur entourage, entre leurs enfants par exemple. Une enquête réalisée pour la CNSA a fait clairement ressortir cette angoisse et ce besoin d’apaisement tant des aidants que des personnes aidées ».

Le lancement s’est achevé par la présentation très concrète et documentée de deux situations de dépendance et de handicap qui ont donné lieu à des médiations aidants-aidés permettant ainsi un apaisement des conflits familiaux.

L’ensemble des intervenants ont salué la qualité et le professionnalisme des équipes de l’Unaf, de l’Udaf et plus largement, du réseau Unaf - Udaf, ce qui permet d’envisager d’une façon sereine la mise en oeuvre de l’expérimentation de médiation aidants-aidés.

@ : nserruques unaf.fr - cbouillot unaf.fr - jpvallat unaf.fr


PDF - 62.3 ko


Haut de page