UNAF - PJM : l’Unaf est intervenue aux Assises nationales du vieillissement

PJM : l’Unaf est intervenue aux Assises nationales du vieillissement


21/10/2020

Valérie Bonne, coordonnatrice du pôle « Protection et Droits des personnes » à l’Unaf, est intervenue le 20 octobre dernier, aux Assises nationales du vieillissement. Participaient à ses côtés : Hadeel Chamson (Fnat) et Julie de Brux du cabinet Citizing. Cette rencontre fut l’occasion, pour l’Unaf de présenter les résultats de l’étude réalisée à la demande de l’interfédération PJM (Unaf, Fnat, Unapei) sur les gains socio-économiques de la protection juridique des majeurs. Lire en rappel.

Après un rappel des travaux réalisés par l’Interfédération PJM depuis plusieurs années (notamment les Assises nationales de la PJM en 2012 et en 2017), la méthodologie de l’étude a été expliquée et son application à quelques-uns des huit impacts mesurés par le cabinet d’études. Ces résultats ont été mis en valeur au regard du métier de MJPM (Mandataires Judiciaires à la Protection des Majeurs) qui touche à de nombreux aspects : santé, revenus, logement, vie quotidienne, accès aux droits.

Ont ensuite été expliquées les demandes de l’Interfédération portant sur la reconnaissance du secteur et de ceux qui y travaillent quotidiennement aux côtés des plus vulnérables.

La reconnaissance de ce métier complexe passe par des recrutements pour améliorer l’accompagnement et le soutien vers l’autonomie des personnes protégées ainsi qu’une revalorisation salariale et la création d’un diplôme d’Etat.

L’Interfédération (Unaf Fnat Unapei) demande également la structuration d’une politique publique dédiée à la PJM ainsi que la création d’un Observatoire national afin de mieux connaître les personnes protégées et d’adapter la politique à leurs besoins.

@ : vbonne unaf.fr

Haut de page