UNAF - L’Unaf a participé à la rencontre entre le bureau de France Assos Santé et Olivier Veran, Ministre des solidarités et de la santé

L’Unaf a participé à la rencontre entre le bureau de France Assos Santé et Olivier Veran, Ministre des solidarités et de la santé


04/11/2020

Marie-Pierre Gariel, présidente du département santé-protection sociale-autonomie de l’Unaf, a participé, en tant que membre du bureau de France Assos Santé, à une rencontre avec Olivier Veran, Ministre des solidarités et de la santé. Cette réunion s’est tenue quelques heures avant l’allocution du président de la République relative à la crise sanitaire de la Covid 19 du mercredi 28 octobre 2020.

Cette rencontre avait pour objectif, non pas d’annoncer des mesures particulières, mais d’entendre les associations de patients et d’usagers de la santé sur les remontées de terrain et leurs préoccupations face à l’évolution de la situation.

De nombreuses questions ont porté notamment sur les actions de déprogrammation au sein des établissements de santé, la coordination avec la médecine de ville, le développement de la téléconsultation, la situation au sein des EHPAD et des ESMS, la prise en charge des personnes les plus vulnérables ou désocialisées, le maintien de la démocratie en santé etc.

Marie-Pierre Gariel a souligné l’attention qui devait être portée aux étudiants parfois isolés et/ou dans des situations de grandes vulnérabilités économiques, sociales et pour certains psychiques. Elle a rappelé la nécessité, pour les personnes vulnérables, de préserver les liens avec les familles, les aidants et les mandataires pour les majeurs protégés. Elle a également souligné l’importance de pouvoir laisser les familles célébrer la Toussaint et leur permettre, à ce titre, l’accès aux cimetières.

A la suite de ce tour de table, le ministre a répondu que :

  • les masques FFP2 existaient en nombre suffisant pour les personnels des ESMS ;
  • les cabinets médicaux de ville resteront ouverts ;
  • les médecins et pharmaciens libéraux seront mobilisés pour pratiquer des tests.

Par ailleurs, les médecins de ville assureront les besoins au domicile et les consultations spécifiques pour les personnes vulnérables seront réactivées.

Concernant les déprogrammations, les chirurgies d’urgence et la cancérologie seront prioritaires. Sur les visites des familles dans les établissements médico-sociaux, elles seront maintenues dans le respect du protocole.

Au sujet de l’isolement social des étudiants, le Ministre a annoncé qu’il lancerait très prochainement une mission d’appui sur la solitude des jeunes.

Enfin, sur la célébration de la Toussaint et les enterrements, le ministre a confirmé que l’accès au cimetière sera garanti.

@ : nbrun unaf.fr

Haut de page