UNAF - L’Unaf s’associe à la motion de la CNAF sur le transfert de la gestion des Point d’Accueil Ecoute Jeune (PAEJ) de l’Etat à la CNAF

L’Unaf s’associe à la motion de la CNAF sur le transfert de la gestion des Point d’Accueil Ecoute Jeune (PAEJ) de l’Etat à la CNAF


10/11/2020

Le PLFSS 2021 prévoit un transfert de la gestion des PAEJ (Point d’Accueil Ecoute Jeune) de l’État à la CNAF. Le CA de la CNAF, réuni le 3 novembre dernier, a été saisi afin de prendre une décision sur ce transfert.

Pour l’Unaf, ce transfert conforte l’offre de service de la branche Famille en direction de la jeunesse. Mais il y a une nécessité à :

· Clarifier le périmètre et la complémentarité sur les dispositifs : Prestation de service jeunesse, PAEJ et Maison des adolescents, prévention spécialisée.

· Répondre à l’iniquité territoriale forte sur la répartition des PAEJ et des crédits alloués.

L’Unaf appelle ses administrateurs siégeant dans les CAF à veiller à ce que ce nouveau dispositif soit intégré aux schémas départementaux des services aux familles (SDSF) et dans les CTG (Conventions territoriales globales). Les CA des CAF seront décisionnaires sur les agréments « PAEJ » ; les administrateurs auront donc un rôle à jouer sur l’équité territoriale et la cohérence des dispositifs.

Le CA de la CNAF, y compris l’Unaf, s’est prononcé favorablement sur ce transfert de dispositif qui permet d’enclencher une dynamique sur la jeunesse dans la branche Famille sur la fin de cette COG et probablement donc sur la future.

Pour autant les administrateurs, dont la délégation de l’Unaf, ont souhaité adopter une motion visant à attirer l’attention de la tutelle sur la possible insuffisance de l’enveloppe budgétaire à moyen terme pour harmoniser les financements entre PAEJ et réduire les inégalités territoriales.

@ : Smartin unaf.fr

Haut de page