UNAF - L’Unaf s’associe à plusieurs associations du monde du handicap pour porter une pétition sur l’Allocation d’éducation de l’enfant handicapé -AEEH-

L’Unaf s’associe à plusieurs associations du monde du handicap pour porter une pétition sur l’Allocation d’éducation de l’enfant handicapé -AEEH-

10/11/2020

Dans le cadre du PLFSS 2021, il est prévu un transfert des recettes et des dépenses de l’AEEH (Allocation d’éducation de l’enfant handicapé) de la branche Famille à la branche Autonomie. Pour l’Unaf, la politique familiale doit rester universelle et s’adapter à la spécificité des familles et aux situations diverses qu’elles peuvent rencontrer (monoparentalité, handicap, pauvreté, naissances multiples…).

La compensation des charges et la conciliation vie familiale et vie professionnelle sont deux objectifs majeurs de la branche Famille.

L’AEEH est une prestation familiale qui vise à compenser les dépenses liées à la situation de handicap d’un enfant et les pertes des salaires subies par les parents dans l’obligation de réduire leur activité professionnelle : pourquoi écarter ces parents d’une politique globale familiale ? Cette mesure ne risque-t-elle pas de faire sortir le handicap de l’approche familiale ?

C’est pourquoi l’Unaf a rejoint plusieurs associations du monde du handicap (APF France Handicap, Anpeda, Trisomie 21 France, HyperSupers TDAH France, …) qui s’oppose à ce transfert en portant une pétition : intitulé « Pour la conservation d’une prestation familiale d’éducation de l’enfant handicapé dans la branche famille de la Sécurité sociale. »

Lire en rappel, la position de l’Unaf

+ Lire

A vous de signer !

@ : smartin unaf.fr

Haut de page