UNAF - Le Gouvernement édite un kit de communication afin de rappeler les dispositifs en vigueur durant le confinement pour lutter contre les violences faites aux femmes, dans le même temps les Udaf poursuivent leurs actions de soutien aux personnes concernées !

Le Gouvernement édite un kit de communication afin de rappeler les dispositifs en vigueur durant le confinement pour lutter contre les violences faites aux femmes, dans le même temps les Udaf poursuivent leurs actions de soutien aux personnes concernées !


24/11/2020

Élisabeth Moreno, ministre déléguée auprès du Premier ministre chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances, a souhaité « la création d’un kit de communication afin de rappeler les dispositifs en vigueur durant le confinement pour lutter contre les violences intrafamiliales ».

A destination du grand public, ce kit de communication valorise l’ensemble des dispositifs actifs et opérationnels mis en place par le Gouvernement, ainsi que par les associations.

Le réseau Unaf/Udaf, particulièrement engagé dans cette lutte, poursuit quant à lui les actions d’accompagnement proposées en temps normal aux familles, dans les territoires, malgré le confinement : accompagnement de personnes majeures protégées (victimes et/ou auteurs), permanences, actions de soutien de la parentalité, animation de plateformes en ligne, ou encore action d’intervenants sociaux au sein de services de police et de gendarmerie.

Le kit, mis à la disposition des associations œuvrant notamment dans le domaine des droits des femmes et des services déconcentrés de l’État, s’accompagne d’une importante communication sur les réseaux sociaux du ministère et du gouvernement. Les Udaf sont appelées à relayer ces messages grâce à leurs propres canaux de communication.

Pour accéder au kit de communication

Un document récapitulatif de l’ensemble des dispositifs pour lutter contre les violences faites aux femmes, dans le contexte sanitaire actuel, a été également édité par le ministère. Lire ici !

L’un des supports essentiels pour les victimes de violence est le numéro 3919 ; c’est un numéro gratuit et anonyme fonctionnant du lundi au vendredi de 9h à 22h, ainsi que les samedis, dimanches et jours fériés de 9h à 18h.

Cette ligne téléphonique est entièrement gérée par la Fédération nationale solidarité femmes (FNSF) qui assure, depuis plus de 30 ans, le recueil de la parole des victimes (actuellement, 2 000 personnes en moyenne, par semaine).

A la suite d’une mise en concurrence lancée récemment, pour permettre que cette ligne téléphonique devienne accessible 24h/24 et 7 jours/7 aux personnes qui la sollicitent, l’Unaf tient à souligner le travail de la FNSF et de son réseau de 12 associations nationales et de 73 associations locales.

Pour rappel :

Si elles se sentent en danger, les personnes victimes de violence peuvent quitter leur domicile avec leurs enfants à tout moment, sans devoir disposer d’une attestation de déplacement. Les policiers et les gendarmes ont été sensibilisés et formés à ces situations d’urgence.
Le dispositif « alerte pharmacie » de signalement des violences conjugales dans les pharmacies, mis en place lors du premier confinement, a été également pérennisé.

Retrouvez également le communiqué de presse d’Elisabeth Moreno .

Contact : Nathalie Serruques : nserruques unaf.fr


PDF - 398.5 ko



PDF - 565.9 ko


Haut de page