UNAF - Crise du logement : L’Unaf reçue au Cabinet de Jean-Louis BORLOO

Rencontre

Crise du logement : L’Unaf reçue au Cabinet de Jean-Louis BORLOO

07/11/2005

Une délégation de l’Unaf, conduite par Hubert Brin, a été reçue le 3 novembre 2005 par Pierre Quercy Directeur adjoint de cabinet en charge du Logement. Cette rencontre avait pour objectif de faire le point sur la situation actuelle de crise du logement qui touchent gravement les familles et sur les orientations du Gouvernement pour y répondre.

L’Unaf a exprimé sa volonté d’engager rapidement un débat sur l’évolution future des aides à la personne ainsi que sur l’équilibre général à trouver entre les aides à la pierre et les aides à la personne : Monsieur Quercy considère que la démarche de l’Unaf peut être très utile pour l’avenir.

Pierre Quercy a présenté les grandes orientations contenues dans la Pacte national et le projet de loi portant engagement national pour le logement. Il a indiqué que l’objectif du Gouvernement était d’agir sur l’offre de logement pour rééquilibrer le marché en intervenant sur plusieurs leviers à la fois (voir projet de loi).

L’Unaf a indiqué que la question du logement était plus que jamais au cœur de ses préoccupations.

Elle a dénoncé la gravité de la crise du logement et indiqué que la problématique était plus large et devait être abordée de façon globale en terme d’habitat.

Elle a souligné que le logement devenait de plus en plus un « marqueur social » et a mis en évidence le lien extrêmement fort entre logement et école et les conséquences en chaîne que cela implique.

Elle a déploré le manque important de logements « à vivre pour les familles » et à prix accessibles, l’inadéquation entre l’offre de logements et les besoins des familles non seulement en terme de prix mais également de localisation, la crise de la solvabilisation des familles et la fragilisation de leur pouvoir d’achat.
Sur ce dernier point elle a rappelé l’importance des aides personnelles et déploré la perte de leur pouvoir solvabilisateur et le niveau insuffisant de la dernière actualisation.

L’Unaf a dénoncé les situations d’exclusion face au logement et notamment la question inacceptable des familles avec enfants vivant en CHRS (plus de 15000 enfants vivent aujourd’hui en CHRS). L’Unaf a informé Monsieur Quercy de sa volonté de mobilisation des Udaf pour trouver des solutions durables de logement pour ces familles.

Haut de page