UNAF - Plan de lutte contre le harcèlement sexuel dans les transports : l’Unaf a participé à la réunion entre les associations agréées de consommateurs et la RATP

Plan de lutte contre le harcèlement sexuel dans les transports : l’Unaf a participé à la réunion entre les associations agréées de consommateurs et la RATP


17/02/2021

Illustration article

L’Unaf a participé à la réunion entre les associations agréées de consommateurs et la RATP le 10 février dernier.

A cette occasion, la RATP a présenté son plan de lutte contre le harcèlement sexuel dans les transports. Validé par l’entreprise en octobre 2020, il décline un ensemble d’actions pour y faire face. Si l’on dénombre aujourd’hui un fort pourcentage de victimes de harcèlement sexuel (soit + de 81% dans les espaces publics), 87% d’usagères des transports collectifs déclarent avoir été victimes de harcèlement sexiste, d’atteinte sexuelle. Seules 20% d’entre-elles ont été aidées.

Outils mis en place par la RATP

Pour lutter contre le harcèlement sexuel dans les transports, les outils mis en place visent :

  • la formation des agents de la RATP et celles plus spécifiques et renforcées,
  • la formation en direction des voyageurs via le programme « stand up » *- des témoins et de sensibilisation-,
  • le volet « prévention » avec le développement des bornes d’appels,
  • la surveillance,
  • la mise en place du numéro d’appel dédié (3117),
  • les partenariats et l’attention aux victimes.

Des actions sont aussi effectuées notamment des marches exploratoires systématiques avec les usagers visant à mieux appréhender l’insécurité existante et le sentiment d’insécurité.

Des moyens nouveaux seront développés en 2021 par la RATP pour mieux accompagner au quotidien les parcours des personnes demandeuses et leur porter attention.

Les questions soulevées par les associations dont l’Unaf ont porté sur :

  • les actions engagées tenant compte des heures de la journée, zones plus critiques... : des équipes sont pour cela déployées ;
    - les trajets spécifiques (ex : bus de nuit ) et la sécurité : leur fréquence a été renforcée par la RATP ;
  • les moyens engagés pour lutter contre le harcèlement sexuel en direction de l’autre sexe ;
  • la prise en charge des harceleurs.

Les suggestions faites ont porté sur le renforcement :

  • de l’accès aux outils d’aides disponibles,
  • de la communication sur les moyens apportés en direction de tous les usagers ( ex : bornes d’appels, numéro d’appel, marches exploratoires...) et les actions nécessaires vis à vis des plus jeunes.

* fondationdesfemmes.org/stand-up - numéro 3117

@ : hmarchal unaf.fr

Haut de page