UNAF - Point sur la situation sanitaire : l’Unaf en visioconférence avec le cabinet du Ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports

Point sur la situation sanitaire : l’Unaf en visioconférence avec le cabinet du Ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports


07/04/2021

Patricia Humann, coordonnatrice du pôle « Education - Petite enfance - Jeunesse » a participé le 1er avril, à une visioconférence organisée par Thierry Ledroit, Directeur de cabinet du Ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports. Cette rencontre avait pour objet de dresser un point sur la situation sanitaire avec les associations de parents d’élèves Peep, Fcpe, Unaape et Apel. Etaient également présents, Isabelle Bourhis, Cheffe du pôle social et Edouard Geffray, de la DGESCO.

L’Unaf et les associations de parents d’élèves ont souhaité que soit bien mise en place une continuité pédagogique, car la tentation est grande à délaisser cette semaine de trois jours avant les vacances.

Des questions ont été posées concernant la préparation aux examens, les enfants accueillis dans les écoles (outre les enfants du personnel soignant) et également la prise en charge des enfants pendant les vacances avec des dispositifs de type vacances apprenantes dans les centres aérés.

Par ailleurs la question a été posée concernant les élèves en stage (de type BTS par exemple).

Enfin, une demande de coordination avec la ministre du travail est faite, pour émettre un message clair et fort sur le fait que le télétravail est incompatible avec le babysitting ou le suivi scolaire des enfants.

L’Unaf a réitéré son souhait que les enseignants soient bien fréquemment en lien avec les élèves et pas uniquement par mail pour toute la semaine. Par ailleurs, il faut que les communes communiquent au plus vite les solutions possibles pendant les vacances scolaires.

Ont aussi été notés les risques de dérives et de contagion entre enfants pendant les vacances scolaires qui risquent de voir sans masque les autres enfants du quartier. La question du test au retour peut se poser ainsi que l’urgence à vacciner les enseignants.

Le ministère a assuré que des consignes seraient adressées aux académies sur la continuité pédagogique. Un kit de ressources pédagogique de 800 cours « Lumni » triés par discipline, thème et âge du CP à la terminale est en train d’être diffusé.

Le service « Ma classe à la maison » gratuit pour les familles est rediffusé et les professeurs peuvent créer des classes gratuites, dans le prolongement de ce qui se fait d’ailleurs depuis de longs mois pour les lycées.

Des parcours d’auto-formation sont par ailleurs proposés aux enseignants pour préserver le lien avec élèves et familles.

Chaque discipline a enfin son propre portail pédagogique avec des outils.

Les messages du ministère portent sur un objectif de consolidation des apprentissages (pas de nouvelle notion) et sur un recentrage sur les maths et le français en primaire, et dans les classes à examens, l’accent particulier est mis sur les disciplines qui donnent lieu à examen, Français pour les 1res et Grand oral pour les Terminales.

La dimension de bien-être psychologique est prise en compte par le ministère : un travail avec Robert Debré sur l’accompagnement psychologique des élèves a été élaboré avec des outils pour les enseignants, pour les parents et pour les enfants : + Lire.

Il y aura bien-sûr, pendant cette période, une continuité du suivi de la santé des élèves ou/et une continuité de la prise en charge sociale. Les familles pourront continuer à avoir des contacts avec la médecine scolaire et les établissements ont la capacité à utiliser les fonds sociaux.

@ : phumann unaf.fr

Haut de page