UNAF - 1 ado sur 4 est concerné par des troubles somatiques et psychologiques

Chiffre clef

1 ado sur 4 est concerné par des troubles somatiques et psychologiques

30/04/2021

Illustration article Les effets de la crise sanitaire sur la santé mentale des adolescents font l’objet d’une attention particulière. Une vigilance d’autant plus importante qu’en temps normal, déjà, 1 ado sur 4 est concerné par des troubles somatiques et psychologiques d’intensité variable.

Les troubles du sommeil concernent ainsi 36,7 % des 11-15 ans et 17,3 % d’entre eux se sentent déprimés.
Notons qu’à l’adolescence, les filles sont davantage concernées par ces troubles : 42,2 %, contre 28 % des garçons. Parmi les ressentis significatifs, 35,5 % des filles de corpulence normale se sentent « un peu ou beaucoup trop grosses », alors que les Troubles du comportement alimentaire (TCA) sont la 2e cause de mortalité chez les 15-24 ans.
Ces chiffres qui reflètent la vulnérabilité propre à l’adolescence, une période où se jouent de profondes modifications à tous les niveaux, peuvent inquiéter les parents. Comment aider son enfant à un âge où il est difficile de déterminer ce qui relève du processus « normal » de l’adolescence, et ce qui est le signe d’une souffrance qui doit être prise en charge ? Pour le Dr Jonathan Lachal, pédopsychiatre, « les parents sont les plus compétents pour détecter et comprendre la souffrance de leur adolescent (…) ils ne doivent pas hésiter à en parler autour d’eux ».
Retrouvez son éclairage et ses conseils dans son article, extrait de Réalités Familiales « Familles et santé mentale ».


Retrouvez tous les conseils aux familles sur la page Facebook « Prendre soin de ma famille »
Haut de page