UNAF - Suite du rapport sur les 1000 premiers jours de l’enfant : l’Unaf a participé aux ateliers collectifs « bébébox »

Suite du rapport sur les 1000 premiers jours de l’enfant : l’Unaf a participé aux ateliers collectifs « bébébox »


02/06/2021

L’Unaf, représentée par Nicolas Brun, coordonnateur du pôle « Santé - Protection sociale - Autonomie » et David Pioli, coordonnateur du pôle « Parentalité - Enfance » a participé aux ateliers collectifs « bébébox » - terme qui devrait être remplacé par celui de « sac de bienvenue ».

Particulièrement investie dans le domaine de la prévention et du soutien à la parentalité, l’Unaf se réjouit de cette initiative universelle et gratuite consistant à distribuer à tous les nouveaux parents ce « lot » de 10 objets utiles, accompagnés pour chacun d’un message de santé publique fort, en lien avec le rapport des 1000 premiers jours de l’enfant.

Le gouvernement a trouvé là un support remarquable pour faire vivre les recommandations des experts de la commission des 1000 premiers jours, en faisant prévaloir un argument de prévention et de santé sur l’objectif commercial qui motivait la majorité des initiatives précédentes de remise d’une boîte de puériculture par les maternités.

L’Unaf est par ailleurs sensible au fait que, parmi les objets distribués ainsi, les « consommables » soient le plus neutres possibles ; qu’ils ne véhiculent pas une logique prescriptive à l’égard des parents en matière de consommation, une dépendance à une marque en particulier.

Cette précaution prise, l’Unaf a validé ainsi la liste des 10 objets, et surtout les 10 messages de santé qui les accompagnent :

  • Turbulette (prévention de la mort subite, étouffement), Thermomètre (prévention) coussinet ou t-shirt d’allaitement (promotion de l’allaitement maternel), balle sensitive (développement sensoriel de l’enfant, relation parents-enfant), livre tissu (relation parents-enfant, éveil, langage), pain de savon (hygiène), serviette absorbante jetable (bien-être de la mère, lutte contre précarité menstruelle), couche (hygiène, prévention des accidents durant le change), sérum physiologique (hygiène et bien-être de l’enfant), thermomètre de bain (prévention des accidents domestiques). Ce dernier objet est une proposition de l’Unaf.

L’Unaf soutient l’idée que les messages rédigés doivent être simples, clairs, et être aussi formulés en FALC ou avec des pictogrammes, et se félicite que ces messages soient complétés d’une part par de la documentation plus poussée (ex : guide sur l’allaitement maternel de Santé publique France), et d’autre part, par un annuaire des services locaux de soutien à parentalité.

L’Unaf insiste sur le fait que la rédaction des informations mises à disposition soit encourageante et en aucun cas culpabilisante, en particulier en matière d’allaitement.
Il serait en outre souhaitable que le livret d’accompagnement intègre des tickets CESU ou des bons comparables, afin de permettre aux parents de se faire aider, et surtout leur donner l’occasion d’acquérir le réflexe de se tourner vers les ressources disponibles. Savoir aller chercher de l’aide est un des messages de prévention les plus importants.

@ : dpioli unaf.fr

Haut de page