UNAF - PJM : l’Unaf, avec l’Interfédération, s’est entretenue avec le Cabinet d’Olivier Dussopt, ministre délégué chargé des comptes publics

PJM : l’Unaf, avec l’Interfédération, s’est entretenue avec le Cabinet d’Olivier Dussopt, ministre délégué chargé des comptes publics


02/06/2021

PJM : l’Unaf, avec l’Interfédération, s’est entretenue avec Agathe Rolland, conseillère budgétaires et Delphine Champetier de Ribes Christofle, conseillère en charge des comptes sociaux, au Cabinet d’Olivier Dussopt, ministre délégué chargé des comptes publics

La Présidente de l’Unaf, Marie-Andrée Blanc, et la Directrice Générale, Guillemette Leneveu, accompagnées de Valérie Bonne, Coordonnatrice au Pôle « Protection - Droits des personnes », se sont entretenues le 26 mai dernier, en audioconférence aux côtés de l’Interfédération (Unaf- Fnat - Unapei) avec Agathe Rolland, conseillère budgétaire et Delphine Champetier de Ribes Christofle, conseillère en charge des comptes sociaux, au Cabinet d’Olivier Dussopt, ministre délégué chargé des comptes publics.

L’interfédération Unaf-Fnat-Unapei a présenté l’étude d’impact sur les gains socio-économiques de la protection juridique des majeurs ainsi que les demandes qui sont justifiées par les résultats de cette étude d’impact et qui sont portées depuis plusieurs années.

Le projet de loi de finances pour 2022 est le dernier de la mandature. L’Interfédération a donc expliqué qu’il s’agit d’une occasion à ne pas manquer pour le gouvernement de répondre enfin au constat des différents rapports depuis la loi de 2007. Ce budget doit financer la création de 2 000 emplois sur tout le territoire au bénéfice des personnes vulnérables.

Ces recrutements permettront l’amélioration qualitative de la prise en charge des personnes protégées dans le cadre du projet de société de l’inclusion pour tous.
Cette amélioration de la qualité de la prise en charge des personnes protégées nécessite une augmentation du budget de l’Etat de 130 millions d’euros par an.

@ : vbonne unaf.fr

Haut de page