UNAF - Rentrée scolaire : l’Unaf a rencontré M. Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, aux côtés des associations de parents d’élèves

Rentrée scolaire : l’Unaf a rencontré M. Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, aux côtés des associations de parents d’élèves


07/09/2021

Illustration article

En amont de la rentrée scolaire, M. Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports a consulté l’Unaf et les associations de parents d’élèves sur les conditions et le protocole établi pour la rentrée scolaire. Pour l’Unaf, il est important que tous les élèves puissent retrouver le chemin des classes dans un cadre sanitaire sécurisé et rassurant pour les familles.

Marie Andrée Blanc, présidente de l’Unaf a suivi la rencontre qui s’est tenue en audioconférence le 25 août dernier. Mathilde Bourgerie, chargée de mission du pôle Education, Petite Enfance, Jeunesse de l’Unaf, était présente en présentiel.

Différents points ont été abordés lors de cette rencontre :

La rentrée scolaire

Le ministre a présenté les conditions de cette rentrée scolaire, dans un cadre de crise sanitaire liée à la covid-19. Le ministre entend maintenir une stratégie privilégiant l’enseignement en présence, pour la réussite et le bien-être des élèves, tout en limitant la circulation du virus au sein des écoles et établissements scolaires.

La date de la rentrée des classes a été maintenue pour la métropole.
Pour les départements d’outre-mer, les iles de la Réunion et de Mayotte ont déjà effectué leur rentrée scolaire 2 semaines plus tôt.
La rentrée des classes est cependant décalée pour les territoires de la Martinique, de la Guadeloupe et de la zone de Cayenne en Guyane.

Le niveau 2 du protocole est retenu pour la rentrée scolaire

C’est le niveau 2 du protocole qui a été retenu pour aborder cette rentrée scolaire.
Ce protocole implique :

  • Un accueil en présentiel de tous les élèves ;
  • Le maintien des activités physiques et sportives qui se déroulent en l’extérieur. Les pratiques en intérieur se feront dans le respect d’une distanciation adaptée à l’activité. Les sports de contact ne sont pas autorisés ;
  • Le port du masque obligatoire pour les élèves d’école élémentaire, les collégiens, les lycéens et les professeurs dans les espaces clos et les règles relatives au port du masque en extérieur en population générale sont respectées ;
  • La limitation du brassage entre élèves de groupes différents (classe, groupes de classes ou niveau) est requise.
  • La distanciation physique entre les élèves de groupes différents

Toutes les informations sont disponibles sur le site du ministère ICI !

Un encouragement à la vaccination dès 12 ans

Le ministre encourage également les jeunes, à partir de 12 ans à se faire vacciner contre la covid 19. Pour aborder cette rentrée scolaire, plus de 57% des moins de 17 ans ont reçu une première dose de vaccin tandis que près de 34% sont totalement vaccinés.

Pour accélérer la campagne vaccination, les élèves de plus de 12 ans auront la possibilité, avec autorisation parentale, de se faire vacciner dans l’enceinte de leur collège / lycée ou pourront être accompagnés dans un centre de vaccination situé à proximité.
Les jeunes de plus de 16 ans ne devront pas présenter d’autorisation parentale.

Le protocole en cas de cas positif à la Covid 19 dans une classe

En cas de cas positif à la Covid 19 dans une classe, le ministre a rappelé le protocole :

  • Pour les classes de primaires et en 6e : fermeture de la classe pendant 7 jours. L’enseignement devra se poursuivre à distance par visioconférence ou par mail.
  • Pour le collège à partir de la 5e et pour le lycée : Les élèves vaccinés pourront continuer à assister au cours. Les élèves sans couverture vaccinale, considérés comme cas contact, devront rester chez eux sur une période de 7 jours et bénéficieront pendant ce laps de temps d’un enseignement à distance.

Une distribution massive d’auto tests

Afin d’identifier le plus rapidement les cas positifs au covid 19, le ministre a annoncé viser “au moins 600 000 tests salivaires par semaine, dans le premier degré” pour le dépistage. Pour le second degré, il y aura également la possibilité d’utiliser ces tests en cas de soupçon d’un élève ou d’un adulte.
Les adultes du primaire et du secondaire pourront bénéficier de 2 auto-tests par semaine gratuits.

Un soutien aux collectivités pour équiper les écoles, collèges et lycées de purificateurs d’air et les capteurs CO2

Si la préconisation reste une aération des espaces intérieurs, dès que possible, les préfets pourront soutenir les collectivités territoriales qui auraient des difficultés financières à financer les capteurs de CO2 et purificateurs d’air.

Le ministre est également revenu sur différentes propositions et réformes, qui vont au-delà de la rentrée scolaire :

Le dispositif vacances apprenantes

Avant d’aborder la rentrée scolaire, le ministre a félicité le succès de l’opération vacances apprenantes qui s’est déployé cet été et a permis à plus de 60 000 enfants, grâce au soutien de l’Etat de bénéficier de ce dispositif. Celui-ci devrait d’ailleurs être proposé également dans le cadre de futures petites vacances pendant l’année scolaire à venir.

La continuité des réformes en cours

Le Ministre a également assuré que plusieurs réformes importantes seront également continuées sur cette année telles que :

  • Le réforme pour dédoubler les classes primaires en REP (grande section, CP, CE1)
  • Le déploiement du programme « Devoirs faits » au collège
  • La Réforme pédagogique sur les savoirs fondamentaux en primaire
  • Le développement du « plan français » (formation continue des enseignants)
  • La continuité de la réforme du bac

Le Pass’ Sport et le Pass’ Culture

Le ministre a également annoncé le développement du Pass’Sport et du Pass’ Culture pour soutenir les jeunes dans leur pratique sportive et culturelle.

Le Pass’ sport : le Pass’Sport est une nouvelle allocation de rentrée sportive de 50 euros par enfant (de 6 à 18 ans) pour financer tout ou partie de son inscription dans une association sportive volontaire. Il s’adresse aux enfants de 6 à 17 ans révolus au 30 juin 2021 qui bénéficient soit de : l’allocation de rentrée scolaire ; de l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé ; ou de l’allocation aux adultes handicapés (entre 16 et 18 ans). 3.3 millions de familles pourront en bénéficier.

Le Pass Culture sera élargi aux moins de 18 ans. Un collégien touchera 25 € par an à partir de 13 ans dans son Pass Culture, puis 50 € par an pendant ses années de lycée et 300 € à ses 18 ans, soit un total de 500 €, ceci sans condition de ressources de la famille.

Une campagne sur la laïcité

Le ministre a également annoncé le lancement d’une campagne sur la laïcité, dès la rentrée scolaire, à l’attention des 9 – 17 ans. Des affiches seront présentes dans les collèges, lycées et dans l’espace public pour sensibiliser les plus jeunes et leurs familles à la laïcité.

Retrouvez en ligne, une fiche réalisée par le Ministère de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports sur le protocole visant à protéger les élèves et les adultes et assurer l’éducation de tous

A consulter ici !

@ : mbourgerie unaf.fr

Haut de page