UNAF - Accompagnement budgétaire : le baromètre de l’été 2021 sur les impacts de la crise sur le budget des familles est en ligne !

Accompagnement budgétaire : le baromètre de l’été 2021 sur les impacts de la crise sur le budget des familles est en ligne !


28/09/2021

L’Unaf réalise un baromètre de la situation budgétaire des familles en interrogeant, chaque mois, les services d’accompagnement budgétaire des Udaf.
L’objectif : y voir plus clair sur les impacts négatifs de la crise sur le budget et le malendettement des familles. L’enquête en ligne a été réalisée par internet entre le 23 août et le 10 septembre 2021. 33 services d’accompagnement budgétaire du réseau des Udaf ont répondu.

Globalement, bien que certains publics soient fragilisés, on n’observe pas de basculement massif. Ceci est confirmé par les données de la rentrée de la Banque de France : – 16% de dossiers de surendettement par rapport à août 2019 (période de référence) et une baisse significative des inscriptions aux fichiers des incidents de paiement ou de crédit.

Plusieurs éléments ressortent de l’enquête Unaf/Udaf de la rentrée.

D’abord, la tendance du « retour à la normale » dans les modalités d’accompagnement s’est confirmée durant l’été : seul 1 service répondant a maintenu ses rendez-vous à distance, les 32 autres répondants ont retrouvé un mode d’accueil d’avant-crise. Concernant les conséquences de la crise : à la fin de l’été, plus de la moitié des répondants indiquait recevoir des personnes qui ont été touchées par la crise sanitaire. Les causes relevées par les travailleurs sociaux restent :

  • La baisse des ressources avec le chômage partiel, l’impossibilité de faire des heures sup’
  • CDD non renouvelé, perte d’emploi, reconversion professionnelle
  • Missions non renouvelées pour des intérimaires
  • Retraités ne pouvant plus générer de compléments de ressources

Au cours de l’été, comme au printemps, ce sont les travailleurs salariés en contrat court et les retraités que les Points conseil budget reçoivent davantage.

Les impayés de loyers restent la problématique principale amenée par les personnes accompagnées. Mais au cours de l’été, il a aussi été observé davantage d’impayés de crédits et de recours à des crédits ou au découvert bancaire pour équilibrer le budget courant.

Pour en savoir plus ICI.

@ : srivoalan unaf.fr


PDF - 183.5 ko


Haut de page