UNAF - L’Unaf, partie prenante de la Conférence des Familles organisée par Adrien Taquet, Secrétaire d’Etat chargé de l’enfance et des familles

L’Unaf, partie prenante de la Conférence des Familles organisée par Adrien Taquet, Secrétaire d’Etat chargé de l’enfance et des familles


13/10/2021

Illustration article

L’Unaf a participé à la Conférence des Familles, organisée les 5 et 6 octobre derniers par Adrien Taquet, Secrétaire d’Etat chargé de l’enfance et des familles.

En amont de la tenue de la conférence, et mobilisée de longue date sur les questions de conciliation entre vie familiale et vie professionnelle, l’Unaf a lancé une large démarche d’enquête sur les besoins des parents à l’arrivée d’un enfant dont les résultats, qui ont été versés aux travaux de la mission Damon Heydemann, ont été publiés à l’occasion de la Conférence des Familles. + Lire le communiqué de presse de l’Unaf.

« Agir pour les familles, c’est agir collectivement. La conférence des familles, c’est penser ensemble la politique familiale de demain ». C’est en ces mots qu’Adrien Taquet, Secrétaire d’Etat chargé de l’enfance et des familles a lancé la Conférence des Familles des 5 et 6 octobre 2021 en rappelant que « Les unions d’associations familiales sont des partenaires de la politique familiale ».

Retour sur la 1re journée marquée aussi par :

  • l’intervention de F. Bayrou, Haut commissaire au plan et auteur du rapport « Démographie : la clé pour préserver notre modèle social » : « La continuité des politiques familiales est possible en France grâce aux associations familiales qui exercent une vigilance active ».
  • la participation de l’Unaf à la table-ronde « Accompagner les parents dans les 1000 premiers jours et au-delà » avec l’intervention d’Olivier Gérard, expert à l’Unaf des questions numériques et des écrans : « Sur les écrans, il faut accompagner les parents. Sans être anxiogènes, montrer les effets sur le développement de l’enfant et entendre les difficultés des parents ». Cette table-ronde réunissait autour d’Olivier Gérard, Boris Cyrulnik, Kajsa Eliasson, Thierry Cardoso, Carole Wiart.
  • une table-ronde « Etre aux côtés des familles monoparentales » en présence d’Elisabeth Moréno, ministre chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l’égalité des chances.

Avec son collectif Parents solos, l’Unaf vient de réaliser une enquête sur la santé des familles monoparentales. Le burn out parental est l’une de leurs principales craintes. L’Unaf pense qu’il y a un vrai intérêt d’apporter des solutions de répit pour ces familles.

  • la signature par la Présidente de l’Unaf, et aux côtés de nombreux acteurs,

du protocole pour prévenir les usages excessifs et inappropriés des écrans et faciliter l’accès des parents à une info fiable : https://jeprotegemonenfant.gouv.fr/

"Avec @olivierveran - @R_Bachelot - @cedric_o
et 30 acteurs nous nous engageons pour accompagner les parents face aux enjeux du numérique"

Le site http://jeprotegemonenfant.fr sera élargi pour devenir un portail d’information unique sur la parentalité numérique
Pour rappel, l’Unaf propose deux sites pour accompagner les parents dans l’usage des écrans par leurs enfants : Pédagojeux et Mon enfant et les écrans qui seront accessibles notamment via cette plateforme.

Retour sur la seconde journée

Le 6 octobre 2021, la Présidente de l’Unaf, M-A. Blanc était présente à la remise du rapport Heydemann-Damon sur les congés parentaux, en présence de la Ministre du travail, de l’Emploi et de l’Insertion, Elisabeth Borne : « Renforcer le modèle français de conciliation entre vie des enfants, vie des parents et vie des entreprises », pour lequel l’Unaf a été auditionnée et a contribué à trois études réalisées auprès des parents de jeunes enfants :

En rappel

  • Enquête thématique sur le parcours de conciliation des parents de jeunes enfants. + Lire
  • Conciliation vie familiale et vie professionnelle, pour les parents de jeunes enfants. + Lire.
  • Synthèse de 13 débats avec les parents, organisés par des Udaf dans 12 régions de France et 1 DOM. + Lire

L’Unaf se réjouit des préconisations du rapport car il se nourrit des conclusions de trois enquêtes ci-dessus nommées. Les pères et les mères plébiscitent le congé parental s’il est mieux rémunéré.

La participation de la Présidente de l’Unaf à la table-ronde « Mieux concilier vie familiale et vie professionnelle » en présence de Chrystel Heydemann et Julien Damon et aux côtés notamment de la CGPME et de la CCMSA.

Cela a été l’occasion pour l’Unaf de relayer les attentes des parents et porter des propositions pour répondre à leurs besoins. Ainsi, elle a rappelé qu’après l’échec de la réforme du congé parental en 2015, non seulement les pères n’ont pas mieux pris ce congé mais le taux de chômage des mères a augmenté. L’indemnisation du congé parental est la clef d’un meilleur partage. Par ailleurs, les témoignages collectés par l’Unaf confirment que tous les parents ont besoin de “lever le pied” à la naissance de leur bébé. La plupart sont obligés de jongler avec des moyens souvent informels pour pouvoir s’occuper de leur enfant. L’Unaf a souligné que certains parents ont besoin de plus de temps encore (naissances multiples, enfant handicapé, parents adoptants...). « Les entreprises doivent le prendre en compte. »

La fin de journée était aussi consacrée :

  • à une table-ronde « Offrir un accueil de qualité à tous les enfants » en présence notamment d’Isabelle Sancerni, présidente de la CNAF et Sylviane Giampino, présidente du Haut conseil des familles, de l’enfance et de l’âge. @s_giampino. La Présidente du HCFEA a rappelé un chiffre, également martelé par l’Unaf, : « il manque 320 000 solutions d’accueil supplémentaires pour répondre aux besoins des parents, afin qu’aucun ne soit forcé de réduire son activité professionnelle ».
  • à un échange sur : « soutenir la fertilité et accompagner les couples infertiles ».

La journée a été conclue par Olivier Véran, Ministre des solidarités et de la santé. Discours du Ministre ICI

En conclusion de ces deux jours de travaux qui ont permis de parler de politique familiale et des familles, pour la Présidente de l’Unaf : « Cette conférence des familles a démontré qu’il y avait consensus sur les actions à mener pour améliorer la vie des familles, notamment sur l’équilibre des temps de vie. Cet été, l’allongement du congé paternité a constitué un premier pas. En 2022, la Présidentielle d’avril, l’application de la directive européenne Work life balance en août et la renégociation de la Convention d’objectifs et de gestion de la branche famille à l’automne, seront autant d’opportunités pour faire avancer la France en matière de conciliation. Il y a un enjeu collectif pour permettre aux parents d’avoir le temps de s’occuper de leur enfant sans sacrifier leurs revenus, leurs emplois, ni leurs carrières. »


PDF - 580.5 ko


Haut de page