UNAF - L’Unaf a réuni le 9 octobre 2021, les Présidents des Udaf et Uraf et les Directeurs des Udaf

L’Unaf a réuni le 9 octobre 2021, les Présidents des Udaf et Uraf et les Directeurs des Udaf


13/10/2021

Illustration article

Le 9 octobre 2021, l’Unaf a réuni, au lendemain de la journée dédiée aux Directeurs des Udaf, les Présidents des Udaf et Uraf et les Directeurs des Udaf.

En amont de cette rencontre, l’Unaf a tenu une assemblée générale extraordinaire (AGE) et une assemblée générale ordinaire (AGO), au cours desquelles les Udaf ont été appelées à adopter des modifications portant sur les statuts et le règlement intérieur de l’Unaf (AGE), ainsi que des changements portant sur les statuts types et le règlement intérieur type des Udaf, et sur les statuts types des Uraf (AGO). Ces projets avaient essentiellement pour objectif d’intégrer des dispositions ouvrant la voie dématérialisée pour la tenue des instances des unions. Les Udaf ont validé les modifications proposées.

Puis, la présidente de l’Unaf, Marie-Andrée Blanc, a ouvert la rencontre nationale (accéder à son allocution) suivie par l’intervention de la Directrice générale de l’Unaf, Guillemette Leneveu, qui a fait une synthèse-bilan des principaux points abordés lors de la réunion des Directeurs du 8 octobre.

Promouvoir la politique familiale : l’action de l’Unaf et du réseau à l’occasion des échéances électorales

Une première grande séquence a été consacrée à la politique familiale et à la préparation des échéances électorales 2022, présidentielles et législatives.

Elections départementales et régionales 2021 : J. Philippe Vallat, en charge de la Direction des Politiques et actions familiales et des études à l’Unaf, a présenté les actions du réseau à mener auprès des exécutifs territoriaux « Quand régional rime avec familial » - « Quand départemental rime avec familial », pour que les politiques mises en oeuvre prennent en compte les familles.

Elections présidentielles et législatives 2022

La Présidente de l’Unaf a dressé un bilan des propositions que l’Unaf avait portées en 2017 « Donner confiance aux familles » :

  • 1/4 (23 %) des propositions adoptées en totalité
  • 1/3 (37 %) des propositions partiellement adoptées
    Ce bilan a été enrichi d’un témoignage de la Présidente de l’Udaf de l’Isère, Sarah Montaudon et de la Directrice, Florence Etienne, qui ont retracé les actions menées auprès des parlementaires de leur département depuis 2017.

Puis, un focus a été fait sur la synthèse des travaux menés par l’Unaf dans le cadre de la mission Heydemann-Damon sur la conciliation par les deux auteurs de l’étude : Patricia Humann, coordonnatrice du pôle « Ecole - Petite enfance - Jeunesse », Yvon Serieyx, chargé de mission au pôle économie. Le thème de la conciliation sera un axe fort des propositions de l’Unaf pour les échéances 2022. Pour mémoire, les travaux de l’Unaf menés dans le cadre de la mission Heydemann-Damon sur la conciliation ont permis d’enrichir le rapport final présenté lors de la Conférence des Familles des 5 et 6 octobre derniers « Renforcer le modèle français de conciliation entre vie des enfants, vie des parents et vie des entreprises ».
Sarah Montaudon, Présidente de l’udaf de l’Isère, a témoigné de l’intérêt d’avoir initié un débat sur cette thématique.

Deuxième séquence : la renégociation des schémas des services aux familles et la mise en place des nouveaux comités départementaux,

avec l’intervention d’Isabelle Saunier, administratrice de l’Unaf et Présidente du département Parentalité, enfance et Présidente de l’Udaf du Tarn, en collaboration avec Mathilde Bourgerie, chargée de mission à l’Unaf. Des chiffes ont été donnés sur l’implication des Udaf dans les premiers schémas et la place des Udaf a été confirmée au sein des comités départementaux des services aux familles. Il est important que les Udaf, qui représentent les familles et les parents dans ces comités, puissent y prendre toute leur place.

Troisième séquence : le renouvellement des conventions pluriannuelles d’objectifs

avec un bilan de la convention actuelle 2016/2020-2021 et la préparation de la prochaine convention reprenant les grands objectifs partagés avec l’Etat. Sont intervenus : Xavier Rénier, membre de l’Instance d’évaluation et Agnès Brousse, coordonnatrice du pôle Convention d’objectifs - Bientraitance - Evaluation des activités".

Quatrième séquence : Impact de la crise sanitaire dans les Udaf/Uraf sur la gouvernance des Udaf/Uraf et sur le fonctionnement avec les associations membres : quels changements et impacts à court et moyen terme ?

Cette séquence a permis de tirer les conséquences des nouveaux modes de fonctionnement qui ont été mis en place dans le cadre de la crise sanitaire ou qui se sont fortement développés dans l’urgence mais qui ont révélé leur valeur ajoutée et toute leur utilité. En effet, la France et la vie associative se sont trouvées dans une situation inédite et exceptionnelle à laquelle chacun a dû s’adapter. Pour y faire face, les usages, les habitudes, les règles, les modes de fonctionnement, tout ce qui fait la vie des associations, des bénévoles et des salariés a été nécessairement interrogé.
Après une introduction par Julie Jeannin, coordonnatrice du pôle « Juridique - Vie statutaire » et Sandrine Prévot, coordonnatrice du pôle « Représentation - Vie associative », parole a été donnée à Odile Gombault, Présidente de l’Udaf de la Mayenne, et Jean-Pierre Baudry, Vice-président de l’Udaf de l’Essonne venus témoigner de leur expérience.

Cinquième séquence « Inclusion numérique : un enjeu pour notre réseau »

Pour parler inclusion numérique et dispositif AMI « Conseiller numérique » : Olivier Gérard, coordonnateur du pôle Médias-Usages numériques" et Stéphanie Pouria, chargée de mission.

Aujourd’hui 13 millions de Français sont exclus du numérique, une personne sur 10 n’utilise pas Internet et un usager sur 3 manque de compétences. Le dispositif AMI « Conseiller numérique » a pour vocation de contribuer à l’accompagnement de tous les publics sur les enjeux du numérique, et permettra d’offrir à tous les Français des dispositifs d’accompagnement individuel et/ou collectif pour favoriser leur montée en compétences numériques. Aujourd’hui 18 Udaf ont répondu à l’appel à manifestation d’intérêt (AMI).

Deux Udaf sont venus ponctuer cette séquence et présenter leurs actions et dispositifs menés tant sur le sujet de l’inclusion numérique qu’autour de la parentalité numérique en faveur des parents et des enfants : Philippe Hébrard, Directeur de l’Udaf Hautes-Alpes et Fabien Schuft, Directeur de l’Udaf de l’Aube.

Cinquième et dernière séquence : présentation de l’étude annuelle sur les activités et services du Réseau, des chiffres qui permettent de mieux apprécier l’importance du réseau des Udaf et Uraf,

par Jérôme Ferrandes, Directeur administratif financier, Raphäel Courbes et Léa Terrier, auditeurs financiers.

Cette journée a réuni plus de 220 participants.

Prochaines échéances

  • 10 et 11 mars 2022 : colloque relatif aux 15 ans de la loi du 5 mars 2017 à Paris relatif à la protection juridique des majeurs
  • 26 et 27 mars 2022 : rencontre annuelle des présidents d’Udaf et d’Uraf et des Directeurs d’Udaf à Auxerre
  • 25 et 26 juin 2022 : Assemblée générale de l’Unaf à Rodez.
Haut de page