UNAF - Réforme du Syndicat des Transports d’Ile-de-France

Conseil national des transports

Réforme du Syndicat des Transports d’Ile-de-France

13/02/2006

L’UNAF a participé à la réunion de la commission permanente du Conseil national des transports du 7 février 2006.

Une présentation de la réforme du Syndicat des transports d’Ile-de-France a été faite par Emmanuel Duret, son Directeur général.

Depuis la loi d’août 2004, les compétences de l’Etat sont transférées au STIF qui détient désormais les prérogatives entières d’une autorité organisatrice.
La mise en place du nouveau STIF a été retardée en raison de certains désaccords sur les coûts futurs à faire prendre en charge. Des difficultés d’ordre juridiques ont également été réglées (définition des majorités à obtenir relatives au financement du STIF).

Cette nouvelle configuration va permettre à l’autorité organisatrice que pilote la région de décider des investissements, contracter des emprunts, centraliser les financements (recettes), créer des tarifs et réductions, engager les innovations (nouveaux matériels)...

Les attentes des usagers auxquelles il devra répondre devront être traitées selon certaines priorités.
Les participants se sont inquiétés de la situation de certaines lignes situées en banlieue et qui sont laissées à l’abandon et des déséquilibres existants d’une ligne de métro à l’autre au niveau des surcharges aux heures de pointe.

Les participants ont posé la question du coût à terme, pour le STIF, de ce transfert, du risque qu’il soit endetté et les conséquences pour l’usager.
Il leur a été répondu que ce coût intervenait dans la contractualisation entre le STIF et ses partenaires.

Haut de page