UNAF - Familles, fractures et usages numériques : décisions gouvernementales...

Familles, fractures et usages numériques : décisions gouvernementales...

17/07/2006

Le 11 juillet 2006, le Comité Interministériel pour la Société de l’Information (CISI) s’est réuni sous la Présidence du Premier Ministre.

Plusieurs constats et une série de décisions nouvelles concernent directement les familles et visent à combler dans un futur proche les fractures numériques sociales et territoriales dont l’UNAF s’inquiète depuis plusieurs années.

Avec plus de 9 millions d’abonnés Internet haut débit, la France est désormais le pays le plus connecté au monde à ce type de connection. Un foyer français sur deux est équipé en micro-ordinateur et plus de la moitié des français se connectent maintenant régulièrement à Internet.

Grâce au déploiement, autorisé le 8 juillet 2006, des licences Wimax permettant d’apporter l’Internet haut débit sans fil dans les zones les moins accessibles, en 2007-2008, toutes les communes de France devraient pouvoir avoir accès à la téléphonie mobile, à l’Internet haut débit ainsi qu’à la télévision numérique.

Pour amplifier le développement et l’usage des technologies de l’information, le Gouvernement a annoncé le lancement avant la fin de l’année 2006 d’une offre destinée à faciliter l’équipement des familles aux ressources modestes.

Dans le cadre d’un partenariat public-privé, l’Etat garantira la présence d’une formule commerciale intégrant un micro-ordinateur équipé, une connexion haut débit pour le prix d’un euro par jour pendant 3 ans.

Cette offre fait écho à celle dont ont bénéficié depuis plus d’un an, 350 000 étudiants.

Selon les critères qui seront retenus entre 1 et 1, 5 millions de familles pourrait être concernées.

Pour l’UNAF, cette initiative va d’autant plus dans le bon sens qu’elle comprend pour le même prix une formation à domicile et qu’elle pourra être complétée par l’opération « Internet accompagné » permettant, grâce à l’utilisation du chèque emploi service universel, de recourir à des « aidants » pour mieux s’approprier l’usage de l’Internet.

Pour rappel, cette opération fait, pour partie suite à la mesure suggérée par l’UNAF lors de la Conférence de la Famille 2004 (mesure JMI : Jeunes Médiateurs de l’Internet).

Afin que cette offre aux familles modestes, puisse porter ces fruits, l’UNAF veillera d’une part, à ce qu’elle corresponde vraiment aux prix du marché à la fin de l’année 2006 et, d’autre part, qu’une large information sur les dispositifs d’aide et d’apprentissage publics (établissements publics numériques) et associatifs existant dans la proximité des familles qui souhaiteront en bénéficier, soit aussi mise en oeuvre.

Parmi les mesures annoncées figurent, par ailleurs, une politique de labels. Une « marque de confiance » sera créée pour distinguer les fournisseurs d’accès ou de services sur Internet qui respecteront une charte de 70 engagements pour la sécurisation de l’Internet et le développement de la confiance sur les réseaux.

Pour rappel cette « marque de confiance » et cette charte ont fait l’objet d’un long et complet travail préparatoire conduit par le Forum des Droits de l’Internet, travail auquel l’UNAF a participé.

Concernant les services publics numériques, le CISI a permis de faire le constat que, chaque mois, plus de 10 millions de visiteurs se connectent aux sites gouvernementaux et que la télé-déclaration de revenus est devenue une pratique courante puisque 6 millions de foyers l’ont utilisée en 2006.

Le CISI a annoncé, la généralisation en 2007, de l’expérimentation de « mon.servicepublic.fr », guichet personnalisé d’accès aux services publics permettant de stocker des documents et informations personnels en toute confidentialité.

Ce service permettra aux usagers de bénéficier de la dématérialisation de 900 procédures administratives qui devrait être achevée fin 2007.

Pour rappel encore, l’UNAF a participé en 2001 au groupe de conception de « servicepublic.fr » et n’a cessé depuis de participer aux travaux qui devraient aboutir au déploiement de « mon.servicepublic.fr ».

L’annonce a de plus été faîte par le CISI de l’intention de l’Etat d’expérimenter puis de généraliser la mise en ligne des enquêtes publiques pour les projets de sa compétence.

Une expérimentation sera mise en oeuvre dès la rentrée 2006 dans le Rhône et dans le Vaucluse et les ministères ont été invités à utiliser l’espace de débat public « www.forum.gouv.fr » pour multiplier les occasions de dialogue en ligne avec les citoyens et contribuer ainsi à l’enrichissement de la vie démocratique.

D’autres mesures ont été annoncées pour faciliter la diffusion des technologies de l’information dans les PME et pour redonner à la France une position de leader en terme de capacités de calcul scientifique.

Enfin a été mentionné que la France a préparé une contribution pour une Europe numérique rassemblant trente propositions qui sont consultables sur le site www.industrie.gouv.fr

Voir également : http://www.premier-ministre.gouv.fr/information/actualites_20/5e_comite_interministeriel_pour_56448.html

Haut de page