UNAF - Premier bilan de la canicule 2006 par Samu de France

Santé publique

Premier bilan de la canicule 2006 par Samu de France

18/08/2006

Illustration article

L’association « SAMU de France » vient de publier le premier bilan de la canicule 2006.

L’analyse des cas des patients reçus pendant cette période démontre, sans discussion possible, que les situations de 2003 (15 000 morts) mais aussi de 1976 qui avait été à l’époque passée sous silence (6 000 morts) ne se sont pas renouvelées.

112 décès sont directement imputables à la chaleur :

  • 66 personnes âgées de plus de 75 ans,
  • 26 personnes âgées de moins de 75 ans souffrant généralement déjà d’une pathologie lourde,
  • 12 travailleurs du BTP,
  • 4 sportifs,
  • 3 SDF,
  • 1 nourrisson
    (source : Institut de veille sanitaire (InVS), 3 août).

Impossible, bien sûr, d’estimer le nombre de morts évitées. Cependant pour Samu de France, le fait qu’il y ait eu cette année 100 fois moins de morts qu’en 2003 - alors même que Météo France classe la canicule de ce mois de juillet 2006 juste après celle d’août 2003 - montre que la mobilisation des Pouvoirs publics, des établisements et des professionnels de santé n’a pas été vaine. Cette mobilisation ainsi que l’amélioration des politiques de prévention en ce domaine ont démontré leur efficacité.

Il n’en reste pas moins que le combat n’est jamais gagné et qu’il reste à relancer, pour Samu de France, les grands chantiers de l’urgence notamment en période de crise.

Photo : Redmann - Creative Commons - source flickr.

Haut de page