UNAF - Protection des mineurs sur les téléphones mobiles

Classification

Protection des mineurs sur les téléphones mobiles

26/10/2006

Illustration article L’UNAF est particulièrement satisfaite des recommandations du Forum des Droits sur l’Internet portant sur la classification jeunesse des contenus multimédias mobiles. Ces recommandations sont le fruit d’un travail de presque une année avec l’ensemble des partenaires publics et privés concernés par cette problématique.

L’UNAF est particulièrement satisfaite des recommandations du Forum des Droits sur l’Internet (FDI) portant sur la classification jeunesse des contenus multimédias mobiles.

Ces recommandations sont le fruit d’un travail de presque une année avec l’ensemble des partenaires publics et privés concernés par cette problématique.

L’UNAF a participé d’autant plus activement à ces travaux initiés à la demande de l’Association Française des Opérateurs de Mobiles, que leur philosophie et leurs objectifs correspondaient pleinement aux conclusions du rapport 2002 du Collectif Interassociatif Enfance et Média, à savoir la nécessité :

  • d’une part de promouvoir des systèmes d’autorégulation et de co-régulation dans le domaine de la protection de l’enfance et des médias, et,
  • d’autre part de parvenir à une cohérence des dispositifs de signalétique et de classification des contenus valable pour l’ensemble de l’environnement médiatique des mineurs.

En adoptant la charte recommandée et en mettant en oeuvre sur la base de critères précis une classification par âge (-12, -16, - 18 ans) proche de celle du Cinéma, de la télévision et des jeux Vidéo, les opérateurs de mobiles et les fournisseurs de contenus pour les téléphones mobiles, font leur l’exercice de co-responsabilité à laquelle tant l’UNAF que le CIEM appellent dans le domaine de la protection de l’enfance.

Ce dispositif complètera la possibilité donnée aux parents par les opérateurs de mobile de mettre en oeuvre un contrôle parental interdisant l’accès à l’Internet sur les téléphones mobiles de leurs enfants.

Progressivement, la responsabilité parentale est donc aussi interpelée.

L’UNAF espère que ces nouvelles dispositions, lorsqu’elles seront mises en oeuvre, feront l’objet d’une large information du grand public.

Sites à consulter

(Photo : Mshades - Creative Commons BY - Source Flickr)

Haut de page