UNAF - Mission Internet, Ecole et Famille : le projet Proxima

Rapport

Mission Internet, Ecole et Famille : le projet Proxima

12/09/2003

Derrière le titre « Projet Proxima » se cache le rapport de la mission confiée au dernier trimestre 2002 à Bernard Benhamou, Maître de Conférence à l’IEP de Paris, par le Ministre délégué à l’Enseignement Scolaire, Xavier Darcos et par le Ministre délégué à la Famille, Christian Jacob.

Cette mission visait simultanément à :

  • dresser un état des lieux des initiatives françaises et internationales favorisant l’appropriation de l’Internet dans le système éducatif ;
  • analyser les conditions du déploiement des usages de l’internet au sein des familles ;
  • faire des recommandations visant à promouvoir les interactions Famille/Ecole dans la perspective d’un déploiement démocratique et citoyen des usages de l’Internet.

Le rapport de cette mission a été rendu public lors de la 24e Université de la Communication d’Hourtin le 25 août 2003. Il est consultable et téléchargeable sur le site educnet du MJEN à l’adresse suivante : www.educnet.education.fr/plan/proxima.htm

La lecture de ce rapport, fort bien écrit, confirme la position qui est celle de l’UNAF depuis plusieurs années maintenant, à savoir que l’appropriation des TIC est tout autant une question culturelle et politique qu’une question de coût, d’équipement et de consommation, tout autant une affaire familiale et d’école qu’une affaire d’entreprise et de gestion, bref une question de choix de société qu’une question de technologie ou de commerce.

En cela, ce rapport - qui analyse avec pertinence les origines de la fracture numérique et les freins au déploiement des usages de l’Internet - réaffirme clairement que l’Ecole et les Familles sont amenées à devenir les matrices fondamentales de l’apprentissage et de la maîtrise des technologies de la société de l’information et donc de la construction de cette société.

Au-delà du constat, il esquisse ce qui pourrait devenir une politique familiale de l’Internet dont les premiers bénéficiaires devraient être les femmes, les familles à faibles revenus et les personnes âgées. Il met en exergue la nécessaire implication de l’école comme relais des usages familiaux de l’Internet et réciproquement des familles comme accompagnant le déploiement des usages scolaires et éducatifs de l’Internet.

Au cœur de cette interaction Famille/Ecole, le rapport cible le rôle-clef que peuvent avoir les micro-projets collaboratifs de proximité qu’ils soient éducatifs, culturels, solidaires, etc, et le rôle que peuvent avoir les associations pour donner du sens à ces micro-projets mais aussi aux macro-projets éducatifs que sont « les espaces numériques de savoirs » (ENS) et « les espaces numériques de travail » (ENT) des enfants scolarisés www.educnet.education.fr, dont les premiers prototypes vont être en expérimentation dès la rentrée dans les académies d’Amiens, Bordeaux, Dijon, Grenoble, Montpellier, Nancy-Metz, Poitiers et Strasbourg.

Un rapport à lire du fait de la double commande ministérielle qui est à son origine, du fait de son approche transversale à mi-chemin entre la sociologie et la technologie, et parce que ses recommandations croisent en grande partie celles que l’UNAF défend.

Haut de page