UNAF - A l’ordre du jour : Fret et politique de distribution des gares

Rencontre entre associations agréées de consommateurs et la SNCF

A l’ordre du jour : Fret et politique de distribution des gares

22/12/2006

L’UNAF a participé à la réunion entre les associations agréées de consommateurs et la SNCF le 13 décembre 2006.
Deux points étaient à l’ordre du jour : la présentation du Fret et la politique de distribution des gares menée par la SNCF.


Une présentation du Fret a fait l’objet d’un premier point.

Les objectifs actuels de la SNCF dans le domaine du Fret visent à réduire progressivement les pertes financières constatées, à restaurer l’équilibre de cette activité et lui permettre de se développer en restaurant la confiance aux clients.

La SNCF doit en outre faire face au défi concurrentiel du rail européen : elle doit donc aborder celui-ci et pallier la perte désormais possible de certains marchés tout en assurant la continuité du service et par un accompagnement nécessaire des personnels aux enjeux.

Le nouveau Plan Fret ne sera toutefois connu que fin décembre ainsi que les efforts que la SNCF compte mettre en oeuvre dans l’avenir afin d’optimiser cette activité.

Les moyens actuels envisagés pour poursuivre la réalisation de ces objectifs ont été présentés : réorganisation des outils de production, nécessité d’assurer une nécessaire continuité du service, recherche de la qualité et augmentation de l’offre visant à absorber les trafics.

Les participants ont posé la question des résultats, en volume, obtenus de cette activité, volume restant encore inférieur aux objectifs ainsi que de la part très importante prise par le transport routier, activité complémentaire au Fret.

Dans un second temps, a été abordée la politique de distribution des gares et boutiques.

Afin de tenir compte des attentes des usagers et vendeurs, et avec l’objectif d’améliorer la politique de distribution, et de permettre aux vendeurs d’avoir un meilleur dialogue avec l’usager, une nouvelle politique se met en place en matière d’espaces de ventes, actuellement pas assez lisibles.

Ceci se fera avec la mise en place de conseillers clientèle à l’intérieur des espaces de vente, en lien avec les zones libre-service, centres d’appels et bornes Internet.

Une meilleure accessibilité aux personnes à mobilité réduite est également prévue.

Les associations de consommateurs ont souhaité que soit mis à disposition des usagers plus de sièges en gares et que le personnel SNCF soit présent jusqu’au dernier train.

Ces nouvelles évolutions devraient avoir lieu dans une cinquantaine de gares.

Haut de page