UNAF - Rapport sur la levée de l’obligation vaccinale par le BCG chez les enfants

Santé publique

Rapport sur la levée de l’obligation vaccinale par le BCG chez les enfants

02/01/2007

La Société française de santé publique (SFSP) a organisé les 13 et 14 novembre à la demande de la direction générale de la santé (DGS) une audition publique sur la vaccination BCG.

La commission de cette audition publique, composée de 19 membres d’horizons très divers - médecins, spécialistes de santé publique, représentants d’associations de parents d’élèves et de familles (dont l’UNAF) et de conseils généraux, journalistes, sociologues - a émis le 21 décembre 2006 des recommandations dans un rapport d’une cinquantaine de pages, remis au ministère de la santé. La commission préconise une vaccination BCG non obligatoire pour les enfants dans leur premier mois de vie, avec des critères de définition très larges des groupes à risque pour éviter la stigmatisation de certains enfants et ne pas en oublier d’autres.

La commission propose donc de lever cette obligation vaccinale en France, qui prévaut pour l’entrée des enfants en collectivités avant l’âge de six ans et de la remplacer par une recommandation systématique pour tous les enfants au cours de leur premier mois de vie après une évaluation médicale du niveau de risque individuel.

Elle souhaite cependant conserver l’obligation de vaccination par le BCG en Guyane du fait de la situation particulière tant d’un point de vue épidémiologique qu’organisationnel de ce département. [1]

Accéder au rapport

[1"Le maintien de la vaccination obligatoire en Guyane s’explique par l’importance de l’épidémie dans
ce département, et par l’état actuel de l’organisation du système de santé qui mérite un soutien
important. Il existe, d’ores et déjà, une vaccination obligatoire pour ce seul département : le vaccin
contre la fièvre jaune."

Haut de page