UNAF - Organisation du travail et des temps sociaux

Audition de l’UNAF au CESR d’Aquitaine

Organisation du travail et des temps sociaux

29/01/2007

Illustration article

L’UNAF a été auditionnée le lundi 22 janvier 2007 par la Commission Vie économique et sociale, formation et culture du Conseil Economique et Social Régional d’Aquitaine dans le cadre d’une autosaisine sur le thème
« Organisation du travail et des temps sociaux ».

L’UNAF était représentée par Olivier Gérard, Chargé de mission. Il est intervenu sur les points suivants :

  • si la progression des naissances en 2006 traduit une politique familiale et de conciliation des temps ambitieuse, la conciliation des temps demeure une préoccupation pour de nombreuses familles ;
  • si l’entreprise n’a évidemment pas pour vocation d’intervenir dans la vie privée et familiale de ses employés, elle ne doit pas, dans le cadre
    de sa responsabilité sociale, entraver ou contraindre l’exercice de la parentalité ;
  • l’organisation du travail et des temps sociaux ne saurait prendre en compte que l’intérêt de l’employeur et des salariés sans intégrer aussi l’intérêt des enfants ;
  • le choix, pour un parent, de rompre partiellement ou en totalité avec son activité professionnelle pour élever un enfant ne doit être ni culpabilisant ni pénalisant pour les parents. La conciliation des temps
    et la parentalité doivent être inclus dans la sécurisation des parcours professionnels ;
  • si la conciliation des temps se pose avec acuité au moment de la petite enfance, sur laquelle les politiques publiques se sont concentrées, elle n’en demeure pas moins une préoccupation à tous les âges de la vie de l’enfant. En outre, l’accompagnement de personnes
    âgées dépendantes notamment pour des salariés en fin de carrière se pose aussi en terme d’organisation des temps ;
  • les réponses aux attentes et aux besoins des parents ne sauraient être qu’institutionnelles mais doivent aussi être abordées dans une perspective « culturelle » notamment pour favoriser l’implication des hommes dans la conciliation des temps ;
  • l’organisation des temps doit faire l’objet d’une concertation de proximité associant l’ensemble des acteurs du territoire concerné. La
    conciliation des temps doit s’inscrire dans une réflexion globale et partagée de restructuration des temps et rythme de vie.
Haut de page