UNAF - Enquête permanente en ligne « avisanté » : votre avis fait la différence

Qualité des soins

Enquête permanente en ligne « avisanté » : votre avis fait la différence

16/04/2007

Illustration article

Quel hôpital, quelle clinique, quel médecin choisir ? Pour faire ce choix, les usagers sont inégalement informés. La presse ou les pouvoirs publics publient périodiquement des « classements » d’établissements et les praticiens, mais sans prendre en compte l’avis des personnes les plus concernées : les patients. Aussi l’UNAF, le CISS et Aides ont-il ouvert le 13 avril 2007 l’enquête en ligne permanente www.avisante.fr d’évaluation de la qualité des soins par les usagers eux-mêmes. En répondant à l’un des sept questionnaires de l’enquête, vous contribuerez au dialogue entre les patients et le monde de la santé, et vous informerez les autres usagers sur la qualité des soins ressentie auprès de tel médecin ou de tel établissement de santé.


Déclaration de l’UNAF à la conférence de presse de présentation d’Avisanté le 13 avril 2007

L’organisation du système de santé est devenue, au fil du temps, de plus en plus complexe. Un risque majeur d’inégalités peut apparaître entre ceux qui connaîtront parfaitement cette organisation et les autres. Le système de santé doit aider les usagers à s’orienter, notamment en leur fournissant des éléments précis sur l’évaluation (qualitative et quantitative) des pratiques des professionnels et des structures, mais aussi sur l’organisation et la qualité de la prise en charge que l’on peut trouver au sein de ces établissements ou auprès de ces professionnels.

Par ailleurs, au-delà de ces informations qui sont fournies le plus souvent par les organisations elles-mêmes, les usagers désirent pouvoir donner également leur avis sur les prestations qui leurs sont offertes.

Dans de nombreux secteurs de notre société les nouvelles technologies ont permis aujourd’hui à ce que ces usagers portent un regard critique sur les prestations qui leurs sont délivrées et expriment cet avis sur le net. Cette évaluation par les pairs est une évolution extrêmement importante de notre société, le champ de la santé ne peut s’y tenir à l’écart.

Cette expression de l’avis des usagers du système de santé n’est bien entendu qu’un élément parmi d’autres pour évaluer la qualité de la prise en charge, mais il devient de plus en plus un échelon indispensable à cette évaluation.

Les personnes qui feront l’effort de répondre à ce questionnaire, exprimeront une appréciation subjective de leur prise en charge, nous sommes là sur du ressenti et non sur une analyse objective, scientifique, méthodologique. Nous en sommes parfaitement conscients. Néanmoins c’est bien ce sentiment qui restera dans le souvenir de la personne qui aura été soignée. C’est autour de ces éléments que l’usager conseillera ou non à sa famille, à ses amis, à ses connaissances d’aller se faire soigner dans tel ou tel établissement, chez tel ou tel professionnel. Ces appréciations doivent donc être connues des hôpitaux, des cliniques, des professionnels libéraux et contribuer à l’amélioration continue de la qualité.

Il existe déjà au sein des établissements des outils de recueil de la satisfaction des usagers, mais ces outils sont peu valorisés, parfois non analysés, réalisés à des moments peu opportuns. Quant à l’appréciation sur la médecine ambulatoire, il n’existe à l’heure actuelle aucun support. Les nouvelles technologies offrent un cadre plus adapté à l’expression de ces avis, c’est en tout cas le pari que nous faisons en nous associant à la démarche qui vous ait présentée aujourd’hui.

Haut de page