UNAF - Une jeune femme sur trois modifie son travail après une première naissance

Maternité et carrière professionnelle

Une jeune femme sur trois modifie son travail après une première naissance

23/07/2007

Le Centre d’études et de recherche sur les qualifications (Cereq) a publié le 20 juillet une enquête auprès de 16000 personnes, interrogées sept ans après leur entrée sur le marché du travail. Une femme sur trois (contre un homme sur dix) a déclaré que la naissance du premier enfant a eu une incidence sur son emploi.

Une première maternité a les effets suivants :

  • 17% des femmes passent à temps partiel
  • 11% changent de poste ou acceptent une mutation
  • 7% démissionnent
  • 4% prennent un congé parental à temps complet.

Plus d’une femme sur trois réduit son temps de travail après la naissance d’un deuxième enfant. Enfin, moins de la moitié des mères de plusieurs enfants diplômées (bac+3 et plus) interrogées travaillaient.

Haut de page