UNAF - Les engagements du ministre de l’Education nationale

Rentrée scolaire 2007

Les engagements du ministre de l’Education nationale

03/09/2007

A l’occasion de la rentrée scolaire, Xavier Darcos, ministre de l’Education nationale a, le 29 août 2007, affirmé ses engagements concernant le système éducatif.
Il a ainsi rappelé les grandes lignes du projet présidentiel mentionnant les étapes déjà engagées et celles à venir parmi lesquelles :

  • la « liberté », pour les parents « de choisir l’établissement scolaire de leurs enfants selon des règles claires » ; l’objectif étant « d’aboutir progressivement à la suppression totale de la carte scolaire à l’horizon 2010 » ;
  • la scolarisation des enfants handicapés pour laquelle Xavier Darcos a engagé un plan d’action pour renforcer les moyens d’accompagnement, collectifs ou individuels, des enfants handicapés scolarisés en milieu ordinaire (création de 200 nouvelles unités pédagogiques d’intégration (UPI), portant leur nombre à près de 1 200 à la rentrée). Objectif à tenir : parvenir à un total d’environ 2 000 UPI à l’horizon 2010 pour répondre aux besoins en matière d’accompagnement collectif des enfants handicapés.
    Environ 10 000 enfants handicapés supplémentaires bénéficieront d’un accompagnement individuel à la rentrée
    2007. Pour accueillir ces enfants, 2 700 postes d’auxiliaires de vie scolaire individuels (A.V.S.-I) supplémentaires seront ouverts. (Voir aussi 2700 nouveaux postes pour la scolarisation des enfants handicapés.)
  • la ré-organisation du temps scolaire qui permettra aux élèves :
  • de bénéficier d’activités nouvelles après les cours (mise en place d’études dirigées) (à noter qu’à la rentrée 2008, ce dispositif sera étendu à l’ensemble des collèges puis, en 2011, à l’ensemble des établissements scolaires (y compris le primaire)) ;
  • de disposer d’un temps plus important dédié au sport et à l’éducation artistique et culturelle.

Parmi les autres priorités du projet présidentiel, la transmission des savoirs fondamentaux, une orientation plus performante et des enseignants mieux considérés et dont le métier sera prochainement redéfini.

Un comité chargé d’engager un travail de redéfinition du métier d’enseignant sera prochainement installé. Il aura pour mission de recueillir l’ensemble des avis concernés, d’identifier les points de convergence ou de divergence et d’en faire la synthèse dans un Livre Vert qui sera publié à la fin de l’année civile.

Puis, un livre blanc sera élaboré par le Gouvernement qui reprendra l’ensemble des propositions et qui servira de base de discussion avec les représentants du monde enseignant.

Par ailleurs, au cours d’un déplacement à Roubaix, le lundi 3 septembre 2007, M. Darcos a déclaré que la suppression des cours du samedi matin à l’école primaire était « au stade de la réflexion » (source AFP).

Haut de page