UNAF - (CPCA) Elections régionales et cantonales des 21 et 28 mars 2004 : un enjeu important pour l’avenir du monde associatif

Communiqué du CPCA

(CPCA) Elections régionales et cantonales des 21 et 28 mars 2004 : un enjeu important pour l’avenir du monde associatif

22/03/2004

Cela fait plus de vingt ans que les associations développent une partie croissante de leurs activités dans le cadre de la décentralisation. Les collectivités territoriales sont devenues aujourd’hui l’un des principaux partenaires de leurs interventions au profit d’un nombre toujours plus important de populations. Les associations sont ainsi devenues un acteur incontournable de l’action publique locale.

Ces élections appellent grande attention du monde associatif aux programmes des élus qui vont gouverner des collectivités avec des compétences accrues.

Cette nouvelle étape de la décentralisation doit être l’occasion d’un partenariat explicité et renouvelé entre les pouvoirs publics locaux et les associations au profit d’une société qui crée des liens sociaux, développe la citoyenneté participative, lutte contre les excès de l’individualisme, le racisme et la xénophobie.

La CPCA, instance représentative du mouvement associatif français, et les CPCA régionales, interpellent les candidats aux élections régionales et cantonales en faveur de l’adoption d’un véritable cadre partenarial entre eux et les associations afin :

De promouvoir une vie associative qui vise à développer des projets d’intérêt général et des activités sans finalité lucrative (fonds régional de formation des bénévoles et des salariés, soutien aux instances fédératives et interassociatives, journées régionales des associations, annuaire de la vie associative régionale, site Internet portail etc.)

De formaliser un code de bonne conduite dans le cadre d’une Charte locale des engagements réciproques entre les associations et les pouvoirs publics locaux (financements, concertations, représentativité, évaluation, études et recherches etc.)

De soutenir l’économie sociale comme une composante essentielle de la vie économique locale (soutien à l’emploi, à la fonction employeur, aux nouvelles formes d’entreprenariats collectifs etc.)

De favoriser la démocratie participative en se donnant les moyens de faire exister les instances de consultations existantes et de soutenir les expériences ou innovations en cours (Conseils de développement des Pays, plates-formes thématiques logement, exclusion etc.).

En conséquence de quoi, la CPCA appelle les associations à mobiliser leurs membres pour accomplir leur devoir de citoyen les 21 et 28 mars prochains. Voter, c’est aussi choisir le futur de la vie associative.
Frédéric PASCAL, président

Conférence Permanente des Coordinations Associatives (CPCA)

Contact : Chrystel MOUYSSET (chargée de communication)

14, passage Dubail 75010 Paris

Tél. : 01 40 36 80 10 Tcp. : 01 40 36 80 11

http://cpca.asso.fr

Haut de page