UNAF - Réunion entre la SNCF et les associations de consommateurs - 6 mai 2008

SNCF

Réunion entre la SNCF et les associations de consommateurs - 6 mai 2008

26/05/2008

L’UNAF a participé à la réunion entre la SNCF et les associations de consommateurs le 6 mai 2008.

Bilan de l’activité : L’offre tarifaire et de services mise en place en octobre 2007 sur les trains TGV, Téoz, Lunéa et qui concerne les gammes privées, loisirs et professionnelles a fait l’objet d’un premier point. L’on relève des résultats positifs plus particulièrement en direction de l’offre destinée aux professionnels.

Les billets Prem’s : ce sont 1,5 million de billets supplémentaires délivrés sur internet. L’on note également que les échanges de billets à 24 heures des départs sont en baisse.
La délivrance des cartes de réduction commerciales est en augmentation.

Les associations de consommateurs souhaitent que des résultats chiffrés portant sur les échanges de billets au jour du départ leur soient communiqués.
Elles ont souligné leur gêne face à l’imprévisibilité du prix du billet ainsi que vis-à-vis des disparités existantes de conditions offertes selon les gammes proposées.


Le second sujet présenté par les responsables de « SNCF proximités » a porté sur la compensation tarifaire des TER et du réseau Transilien qui s’applique en cas :

  • d’événements exceptionnels,
  • de conventions signées avec les Conseils régionaux
  • de grèves (service minimum) et d’événements prévisibles.

Conformément aux engagements pris par la SNCF, une analyse des besoins des voyageurs lorsqu’il y a perturbation, a été effectuée. Les conclusions révèlent que les usagers souhaitent une amélioration de l’information et de la gestion dans les gares et à bord des trains.

Cette analyse servira de base de travail, de dialogue et d’outils lors de la mise en place des actions futures.

La SNCF a rappelé sa volonté de mener un travail de fond sur les indicateurs de qualité portant sur l’information dispensée.

Concernant le projet d’affichage dynamique des horaires mis en place pour les TER, les associations souhaitent l’élargissement de cette fonction aux correspondances des trains.


Sur le Fret SNCF : son bilan, qui inclut la logistique et la prestation de transport est positif.

Les associations agréées de consommateurs ont rappelé la nécessité que cette activité puisse être exercée en complémentarité des autres modes afin de ne pas engendrer de congestions dues à la concentration des lieux de logistique, ni d’augmentation du trafic de camions et ce, dans un objectif de développement durable.

Elles ont souligné l’exigence de faire financer les coûts externes des émissions de CO2 et celle de soutenir le trafic portuaire là où il est en déclin. La SNCF a toutefois confirmé la croissance en cours du Fret SNCF.

Haut de page