UNAF - Service minimum d’accueil : L’UNAF demande audience auprès du ministre de l’Education, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche

SMA

Service minimum d’accueil : L’UNAF demande audience auprès du ministre de l’Education, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche

02/06/2008

Xavier Darcos, ministre de l’Education, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, a présenté aux syndicats, le 26 mai 2008, l’avant-projet de loi « instituant un droit d’accueil pour les élèves des écoles maternelles et élémentaires pendant le temps scolaire obligatoire. »

Le texte préconise une négociation préalable avant le dépôt d’un préavis de grève. Tout personnel gréviste devra se déclarer 48 heures à l’avance. Le dispositif d’accueil obligatoire à partir de 10 % de grévistes dans la commune sera financé par l’État.

L’UNAF, chargée par le législateur dès 1945, de représenter l’ensemble des familles vivant sur le territoire français et de porter avis auprès des Pouvoirs publics, suit ce projet de loi avec beaucoup d’intérêt. Elle est favorable à la recherche de solutions satisfaisantes pour tous, et a fait part au ministre de son souhait de le rencontrer sur ce sujet.

Haut de page