UNAF - Audition de l’UNAF sur l’accueil des élèves

Temps scolaire

Audition de l’UNAF sur l’accueil des élèves

20/06/2008

Illustration article

L’UNAF a été auditionnée le lundi 16 juin 2008 par Philippe Richert, sénateur du Bas-Rhin (Alsace) concernant le projet de loi n° 389 de M. Xavier Darcos, ministre de l’Education nationale, déposé au Sénat le 11 juin 2008, instituant un droit d’accueil pour les élèves des écoles maternelles et élémentaires publiques pendant le temps scolaire obligatoire (initialement SMA, Service Minimum d’accueil).

L’UNAF a indiqué être favorable à un service minimum d’éducation (SME), mis en place par l’Education nationale, plutôt qu’à un accueil des enfants, davantage assimilable à une « garderie ».

L’UNAF a donc fait part de ce point de vue à M. le sénateur Philippe Richert.

A défaut l’UNAF est cependant favorable à l’instauration d’un service d’accueil temporaire tel que le prévoit la loi, avec comme point essentiel, le devoir, pour les enseignants du primaire, d’informer l’autorité administrative 48 heures à l’avance et l’organisation, par le maire, d’un service d’accueil dès que 10% des enseignants font grève.

L’UNAF a, par ailleurs, été entendue dans sa demande de veiller à une juste répartition des responsabilités entre l’Education nationale et les maires (M. Darcos, à la demande des maires, a déclaré qu’il soutiendrait un amendement pour que la responsabilité administrative de l’Etat se substitue à celle des communes qui organisent le droit d’accueil) et dans celle de sécuriser au maximum la prise en charge des enfants, notamment en termes de personnel habilité à les garder.
Lire les positions défendues par l’Institution


Photo par Inx - Creative Commons CCBY - Source flickr


PDF - 173.9 ko


Haut de page