UNAF - Echos du groupe « Etat et services publics » et « Vivre ensemble »

Diagnostic Stratégique France 2025

Echos du groupe « Etat et services publics » et « Vivre ensemble »

15/09/2008

Illustration article

Les membres du groupe de travail n° 7, « Etat et services publics », mis en place dans le cadre du Diagnotic stratégique « France 2025 » ont été reçus, le mercredi 3 septembre 2008, par le Secrétaire d’Etat en charge de la Prospective, de l’évaluation des politiques publiques et du développement de l’économie numérique, Eric Besson.

Gilles Séraphin, Sous-directeur des Recherches, Etudes et Actions Politiques qui représentait l’UNAF, a rappelé le poids des associations dans la mise en œuvre des politiques publiques, notamment dans le secteur sanitaire et social. En effet, un service public est assuré soit par la fonction publique employant des fonctionnaires, soit par le secteur privé lucratif, mais également par des associations à but non lucratif, ces dernières représentant une masse importante de l’activité économique et des emplois.

Aujourd’hui, la vie associative connait d’importants bouleversements dans son organisation, avec la décentralisation, les nouvelles normes d’évaluation, les démarches qualité, les réformes législatives, les nouvelles règles de financement, les difficultés rencontrées par les bénévoles pour assumer l’ensemble de leurs missions, etc.

Face à ces différents changements, les associations, dont les bénévoles font preuve d’un réel dynamisme, représentent une des principales sources d’innovation, non seulement dans les formes d’application des politiques sanitaires et sociales (ex : nouveaux services ou types de structure) mais aussi dans les pratiques professionnelles et les formes de participation à la vie de la cité.

A l’issue de la rencontre, il a été décidé que les divers aspects avancés par l’UNAF feraient l’objet d’un prochain développement dans ce groupe de travail.

A noter enfin que le vendredi 5 septembre 2008, ce même groupe s’est réuni pour aborder les questions liées à l’organisation des secteurs de l’éducation et de la santé.


Puis, le 9 septembre 2008, Gilles Séraphin a de nouveau représenté l’Institution, lors de la tenue du Groupe 4 « Vivre Ensemble ».
Les participants ont fortement discuté et élaboré des scenarii sur la base de l’intervention de Richard Treblay, portant sur « Apprendre à vivre ensemble : où, quand, comment ? Ou comment ouvrir l’espace de choix pour ceux qui ont le plus de contraintes » et de Marie Duru-Bellat portant sur « Potentialités et limites de l’éducation formelle dans l’apprentissage du »vivre-ensemble".

Contact : gseraphin unaf.fr

Haut de page