UNAF - Enquête : « comment vivent les familles françaises aujourd’hui » : un éclairage intéressant, mais à développer sur le temps passé en famille

Sondage - Kidexpo 2008

Enquête : « comment vivent les familles françaises aujourd’hui » : un éclairage intéressant, mais à développer sur le temps passé en famille

09/10/2008

A l’occasion de Kidexpo 2008, l’IFOP a sondé pour le Groupement des entreprises mutuelles d’assurances, 1000 parents d’enfants de 6 à 12 ans sur le thème « Comment vivent les familles françaises aujourd’hui ? »

Ce sondage aborde notamment la sécurité des enfants sur Internet.

Selon cette enquête :

  • les deux tiers des parents ne laissent pas surfer leurs enfants seuls sur Internet,
  • le tout premier mode de régulation de l’accès à l’ordinateur est la présence d’un adulte (49 %) bien avant les logiciels de contrôle parental (30 %).

Ces résultats appuient les conclusions de l’UNAF selon lesquelles les parents souhaitent rester premiers éducateurs de leur enfant, y compris pour un bon usage de l’Internet. L’UNAF rappelle que la non-utilisation d’un logiciel de contrôle parental s’explique le plus souvent par la volonté des parents d’assurer la sécurité de leurs enfants en combinant dialogue, échange et confiance avec l’accompagnement physique et l’imposition d’horaires. Les études menées par plusieurs UDAF confirment que les parents voient dans Internet un outil éducatif ainsi qu’un enjeu d’autorité. Pour l’UNAF, il faut prendre acte de ce cette volonté des parents et les accompagner dans ce sens, en leur donnant conseils et clés de compréhension. Un logiciel de contrôle parental n’est utile que si les parents en connaissent les inévitables limites techniques, et comprennent la manière dont leurs enfants s’approprient l’univers Internet.

Par ailleurs, selon l’enquête IFOP, peu de parents (12 %) jugent que l’informatique et les nouvelles technologies sont un domaine sur lequel leurs enfants leur apportent des connaissances (à comparer avec des sujets comme l’environnement - 33 % - ou l’amour et l’amitié - (25 %). Ceci est un symptôme, selon l’UNAF, de la rareté du dialogue familial sur ce sujet. Dans ce domaine encore, la sensibilisation, la formation et l’information des parents et éducateurs, tout au long de la vie, sont essentiels.

Ce sondage donne un éclairage, malheureusement trop bref selon nous, sur le temps passé devant la télévision. S’il nous apprend, par exemple, que regarder la télévision est le premier des loisirs pratiqué fréquemment en famille, peu d’éléments nous permettent vraiment de qualifier cette activité (ex : le temps passé à discuter ensemble des émissions). Cette enquête est selon l’UNAF une incitation à faire réaliser davantage d’études officielles de grande envergure sur l’emploi du temps des français, la dernière remontant déjà à plus de dix ans, en les centrant davantage sur le temps parental, tant de transport que d’accompagnement aux devoirs, ou encore sur le temps de sommeil des enfants.

Rappelons que l’UNAF sera présente au salon Kidexpo qui se tiendra du 31 octobre au 2 novembre 2008 au « village parents », et présentera notamment ses guides de conseils aux parents en matière de médias et de nouvelles technologies, ainsi que le premier DVD consacré au sommeil de l’enfant et adolescent (voir communiqué commun : sur notre site : http://www.unaf.fr/spip.php?article7789).

Haut de page