UNAF - Projection à l’UNAF du film « L’Apprenti » de Samuel Collardey

Film

Projection à l’UNAF du film « L’Apprenti » de Samuel Collardey

09/02/2009

Illustration article

Le film « L’apprenti », réalisé par Samuel Collardey, a été projeté dans les locaux de l’UNAF, le jeudi 5 février 2009. Environ 60 personnes sont venues assister à cette projection qui a été suivie d’un débat en présence de Grégoire Debailly et de Patrick Mauss, producteurs du film.

L’histoire :
Mathieu, 15 ans, élève dans un lycée agricole, est apprenti en alternance dans la ferme de Paul, une petite exploitation laitière des plateaux du Haut Doubs. Outre l’apprentissage des méthodes de travail de Paul, Mathieu doit s’intégrer à la vie de la famille, prendre ses marques, trouver sa place.
Autour des gestes du travail, des liens se tissent avec Paul. Car c’est aussi un père absent que Paul remplace... Il apprend aussi à son contact, ce qui ne s’apprend pas dans une salle de classe.

Ce film documentaire, plein de sensibilité, a été très apprécié : « c’est un film très frais, très émouvant ». « Un film authentique puisqu’il s’agit de la vraie vie de Paul et de Mathieu ».

Patrick Mauss, l’un des deux producteurs, a pu expliquer la manière dont ce film, qui se situe entre le documentaire et la fiction, a été réalisé : les personnages sont filmés dans leur « vraie vie », les dialogues sont entièrement spontanés, même si c’est Samuel Collardey qui a choisi de filmer Mathieu dans telle ou telle circonstance.

A l’issue de la projection, un riche débat s’en engagé sur l’adolescence, la relation éducative, le dialogue parfois difficile entre les enfants et les adultes. « Le maitre de stage a exactement la position que l’on préconise dans le relation éducative. Même s’il ne sait pas l’anglais, il peut accompagner Mathieu pour sa leçon ».

Ce qui a particulièrement touché dans ce film, c’est que derrière cette histoire singulière, c’est l’image de sa propre adolescence ou de celle de ses propres enfants qui revient, munie de ses doutes, ses « révoltes », ses joies...

A la fin du film, comme le disait un des participants, on a l’impression que « le jeu de la guitare de Mathieu a gagné en harmonie, comme sa vie ... »

L’UNAF vous invite vivement à voir ce film, que vous soyez éducateur, parent, grand-parent ou jeune. Vous en garderez des belles images de campagne, le visage émouvant de Mathieu et le témoignage d’une certaine grandeur, à travers le personnage de Paul. Pas une grandeur héroïque, mais une grandeur ordinaire, celle de remplir avec simplicité et conviction sa « mission d’éducateur »...

Vous pouvez trouver sur ce site, le dossier de presse, l’affiche et des photos du film, téléchargeables.

De même sur le site O de conduite, vous pourrez télécharger un dossier pédagogique rédigé par des enseignants.

En outre, retrouvez la liste des prochaines projections publiques

  • Mardi 10 février au cinéma Les Enfants du paradis 13 place de la porte Saint Michel 28000 Chartres, en présence du réalisateur Samuel Collardey.
  • Mercredi 11 février à La maison de la culture à Bourges, en présence du réalisateur Samuel Collardey.
  • Jeudi 12 février au cinéma Les Elysées Boulevard Roosevelt 36100 Issoudun, en présence du réalisateur Samuel Collardey.
  • Vendredi 13 février au cinéma Le Rio à St Florent sur Cher, en présence du réalisateur Samuel Collardey.
  • Samedi 14 février au cinéma Le Régent 3 Boulevard Philippe-Auguste 41400 Montrichard, en présence du réalisateur Samuel Collardey.
  • Vendredi 20 février à 20h au Festival du film d’Amour à St-Amour, en présence du réalisateur Samuel Collardey.
  • Dimanche 1er mars à 18h au cinéma Le Quercy 871 rue Emile Zola 46000 Cahors, en présence du réalisateur.
Haut de page