UNAF - Réuniondu 19 février 2009 entre les associations agréées de consommateurs et la RATP

RATP

Réuniondu 19 février 2009 entre les associations agréées de consommateurs et la RATP

09/03/2009

L’UNAF a participé à la réunion entre les associations agréées de consommateurs et la RATP le 19 février 2009.

Dans un premier temps, une présentation de la campagne régularité, réalisée dans le métro et le RER a été faite (notamment ligne 13, RER A).

Cette dernière s’articule autour de plusieurs actions : l’élaboration d’un questionnaire qui permet, en mettant l’usager en relation avec un agent de la RATP, de progresser sur les pratiques des voyageurs et d’ inciter à des gestes simples pour améliorer l’exploitation et la régularité.
Y sont aussi associées : la diffusion de dépliants, la mise en place d’actions d’information sur l’amélioration de l’exploitation en cours ( ex : retournement automatique des rames, PC centralisé), et la pédagogie sur le fonctionnement du réseau (métro, RER A : adhésifs sur les rames).
Concernant le RER A, les associations agréées de consommateurs ont demandé que l’information fasse l’objet d’une meilleure diffusion.

Un bilan de l’information voyageurs, en cas de perturbations prévisibles, a ensuite été dressé par la RATP (cf : Avenant au protocole de concertation de 2005). Cette dernière a ainsi présenté les modalités d’informations mises en place lors des journées perturbées nécessitant un plan d’information.
Rappelons que ce dernier est rendu aujourd’hui obligatoire par la loi du 21 août 2007 relative à la continuité du service public.
Certains points ont été soulignés tels que la bonne anticipation de l’ensemble du plan, une information à distance et un bon affichage des horaires (papier ou électronique).
Les améliorations à apporter portent sur la correspondance entre l’affichage des horaires et les suppressions de trains, à faire sur écrans.

Dans un second temps, une présentation de la loi « Informatique et libertés » a été effectuée par le correspondant de la CNIL à la RATP. Les modalités d’application de la loi et un rappel de la procédure à suivre ont été précisés aux associations. La loi vise la protection des individus et des données personnelles : celles qui sont conservées concernent les informations strictement nécessaires à leur finalité (ex : gestion des abonnements et des données limitées aux modalités du contrat et à sa finalité).

Les associations agréées de consommateurs ont souhaité avoir des éléments d’information supplémentaires sur les nouveaux panneaux publicitaires (écrans publicitaires en cours dans les enceintes de la RATP) et de leur impact sur l’usager.
Ces nouveaux supports permettront aux publicitaires [1] de comptabiliser les contacts effectués pour les visualiser. Il a été confirmé aux associations l’impossibilité d’identifier l’usager et le caractère strictement commercial des panneaux posés. L’extension de l’écran publicitaire aux outils électroniques (téléphones portables, ...) sera rendue possible mais l’acceptation ou l’autorisation de l’usager sera nécessaire pour activer les fonctions qui y seraient associées.
Les associations agréées de consommateurs ont demandé que l’usager de la RATP en soit mieux informé.

[1L’UNAF continue à suivre cette question

Haut de page