UNAF - Nouveaux écrans publicitaires dans le métro : l’UNAF rencontre la RATP

Publicité

Nouveaux écrans publicitaires dans le métro : l’UNAF rencontre la RATP

30/03/2009

A sa demande, l’UNAF a été reçue le 17 mars 2009 par Madame Lecoufle, responsable des produits publicitaires et commerciaux de la RATP et Monsieur Maire, directeur de l’Innovation de la régie publicitaire Métro-bus au sujet des écrans publicitaires nouveaux, en cours d’installation dans les enceintes du métro.
L’UNAF était représentée par Jean Delprat, administrateur.

Il s’agissait pour l’UNAF, de lever certains doutes sur la portée de ces nouveaux écrans publicitaires vis à vis du consommateur usager.

Quelques informations sur ce système et ses impacts :

L’installation de ces nouveaux écrans publicitaires servira à
optimiser, grâce à de nouvelles technologies, les capacités des émissions d’images des annonceurs. La mise en place de ces nouveaux écrans génèrera de ce fait des recettes supplémentaires pour la RATP. Les publicités qui y figureront seront contrôlées.

Si le système de capteurs intégré aux panneaux permet de comptabiliser le nombre de contacts effectués (via un logiciel de comptage), il ne pourra ni enregistrer, ni détecter les personnes (ou permettre de visualiser les images). Les ondes dégagées n’auront pas d’impact sur la santé et les panneaux seront désactivés la nuit.

La possibilité de raccorder les données commerciales aux portables des usagers ne sera possible qu’après leur accord préalable (cette fonction n’est pas activée aujourd’hui par la RATP).

S’agissant des panneaux qui seront déployés, il a été confirmé à l’UNAF, que l’objet du dispositif ne vise qu’à enregistrer en temps réel, des données quantifiées non gardées, que les personnes filmées ne seront ni reconnues, ni enregistrées (seul le flux est capté) et qu’enfin il n’existe aucun lien avec les autres systèmes existants à la RATP.
S’ils étaient définitivement installés, ces panneaux seraient en principe déployés dans les enceintes du métro.

Depuis cette rencontre, le Président de la RATP a décidé de désactiver provisoirement ces panneaux.

Hélène Marchal, chargée de mission à l’UNAF, accompagnait Jean Delprat.

Haut de page