UNAF - L’UNAF auditionnée sur les jeux dangereux à l’école

Audition

L’UNAF auditionnée sur les jeux dangereux à l’école

27/07/2009

L’UNAF a été auditionnée le 16 juillet 2009 par Cécile Dumoulin (députée des Yvelines) dans le cadre d’une mission du groupe de l’UMP sur les jeux dangereux à l’école.

On distingue différentes sortes de jeux dangereux : les jeux consistant à ressentir des sensations par étouffement juste avant l’évanouissement (jeu du foulard) et les jeux en groupe consistant à se battre et à violenter les autres.

La mission devrait rendre son rapport à la rentrée.

Les questions posées ont porté essentiellement sur le ressenti des familles face à ces phénomènes, l’ampleur de ces pratiques et les préconisations pour en limiter l’expansion.

L’UNAF, dans ces recommandations, a tout d’abord insisté sur la nécessité de changer de terminologie et d’abandonner le terme « jeu » au profit du terme « pratique » afin que les enfants comprennent bien qu’il ne s’agit en aucun cas de « jeux ».

Deux manières d’agir sont par ailleurs possibles, l’UNAF préconisant tout d’abord d’approfondir les actions existantes en matière de prévention en renforçant l’information des différents acteurs (familles, éducateurs...) mais aussi en agissant en amont par une démarche de « prévenance ».
S’agissant de ce deuxième axe de solutions, il convient d’éduquer le plus tôt possible les enfants à se comporter de manière « non-violente », sachant que cela passe aussi par une prise de conscience de la part des enseignants et des parents, pour comprendre d’où peuvent provenir ces comportements et comment les prévenir.

Enfin, l’accent a été mis sur le caractère dommageable de la politique du risque « zéro » développée depuis quelques années à l’école et interdisant les jeux collectifs de « défoulement » dans les cours de récréation.
Des activités à risque mesuré et encadré peuvent être aussi un moyen de lutter contre ces pratiques dissimulées et dangereuses.

Haut de page